Prévisions & Suivi en temps réel

Temps perturbé ces prochains jours avec un risque de neige à basse altitude !

Ce mois de décembre est assez intéressant dans sa configuration. Cela change des mois anormalement doux et anticycloniques que nous avons parfois ces dernières années où décembre rimait plus avec la poursuite de l'automne que l'entrée dans l'hiver. Cette année est donc bien différente. Si aucun grand froid n'est présent, nous sommes concernés par une succession de décrochages dépressionnaires dans un flux de Nord-Ouest frais et souvent perturbés. Pas d'ennui météorologique pour l'instant et si cela va peut-être évoluer pour la mi-décembre, nous attendons encore une semaine agitée. Cela débutera dès la nuit prochaine.

En effet, une perturbation assez active va traverser la région. A priori, tous les secteurs seront concernés à un moment ou l'autre par les pluies. Les cumuls s'annoncent assez faibles en plaines mais des passages pluvieux plus soutenues sont attendus en fin de nuit notamment dans l'intérieur du Gard et en vallée-du-Rhône. A noter qu'un nouveau rafraichissement accompagnera cette dégradation. Ainsi, la limite pluie-neige assez haute en soirée descendra progressivement dans la nuit pour se situer autour des 900 mètres demain matin.

Carte : Météociel

Il pourrait neiger bien plus bas par la suite. A l'arrière de cette perturbation, de l'air plus froid va s'engouffrer sur la France. Jeudi, nous aurons -2 à -3°C à 850 hPa (traceur de l'air froid à 1500m) avant une nouvelle dégradation attendue dans la nuit de jeudi à vendredi ainsi que vendredi matin. C'est elle qui nous intéresse car elle arrivera dans une masse d'air assez froide. Cela ne sera pas le cas partout. En effet, avec l'arrivée des pluies, la tramontane se lèvera sur l'Ouest de la région avec à la clef un net redoux, plus particulièrement entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Vendredi matin, nous pourrions avoir des températures très hétérogènes entre l'Est et l'Ouest de la région.

Une plaque d'air froid pourrait résister entre Lozère, Ardèche et le haut-Gard. C'est sur ces secteurs que la limite pluie-neige s'annonce la plus basse. Les scénarios divergent encore mais l'Ardèche semble particulièrement concerné et il pourrait y neiger de 300 ou 400 mètres d'altitude. Des incertitudes sont présentes sur le haut-Gard qui pourrait voir les flocons dès 400 mètres également surtout sur les plateaux près de l'Ardèche. Notez bien que cette prévision est incertaine et cela se joue à quelques réglages très sensibles qui peuvent rapidement faire varier cette limite pluie-neige. Ci-dessous, voici la température modélisée par Arpège au passage des pluies dans la nuit de jeudi à vendredi.

Carte : Météociel

On remarque bien l'air froid plus présent sur le haut-Gard notamment vers Saint-Ambroix et Barjac. Toutefois, pour l'instant nous jouons la prudence avec un scénario de pluie froid sous 1 ou 2°C avec un risque de neige plus présent en Ardèche comme évoqué précédemment. Ce risque de neige à basse altitude n'est qu'une première petite offensive hivernale. Le retour des hautes pressions se confirment de jour en jour dès dimanche annonçant un redoux la semaine prochaine avec un temps plus calme bien qu'on se méfiera de plaques de nuages bas typiques des situations sous cloche anticyclonique.

Nous continuons de surveiller la toute fin du mois de décembre qui pourrait voir un changement de temps avec la mise en place d'un blocage anticyclonique sur la Grande-Bretagne, voire la Scandinavie avec à la clef une situation nettement plus hivernale. Cela ne reste qu'une tendance que nous vous invitons à (re) découvrir en cliquant ici. En attendant, la suite de la semaine s'annonce encore fraiche et souvent perturbé avec comme bonne nouvelle, les reliefs et stations de ski qui continuent de faire le plein de neige fraiche.

Partager sur