Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de neige jusqu'en plaine ce jeudi : le Gard en ligne de mire !

Après une journée de mercredi ensoleillée mais ventée, le temps va nettement se dégrader demain. Cela débutera cette nuit avec des nuages qui vont progressivement couvrir le ciel d'Ouest en Est sur la région. A la faveur d'une petite goutte froide d'altitude, nous allons retrouver le cocktail presque parfait froid-humidité sur certains secteurs. Le Nord du Gard semble particulièrement exposé. A cela s'ajoute les hauts-cantons Héraultais mais aussi et surtout la Lozère et l'Ardèche où la neige tombera en quantité. Explications ci-dessous sur les différents paramètres importants pour cette dégradation neigeuse à très basse altitude. Nous vous exposerons les secteurs potentiellement concernés et les quantités attendues.

Comme annoncé précédemment, le ciel va se couvrir au fil de la nuit. Il s'agit ici du premier paramètre important. En arrivant en fin de nuit, l'absence de nuage va permettre l'installation de gelées blanches sur l'Est de l'Hérault mais surtout sur le Gard. Cela permettra à l'air froid de s'installer en basses couches alors que les températures resteront positives entre l'Ouest de l'Hérault et l'Aude (voir carte ci-dessous).

Source : Météociel

Cette différence en basses couches sera identique en altitude. En effet, si l'on regarde la température à 850 hPa (1500 mètres d'altitude), la goutte froide glissera sur le Languedoc. Demain matin, nous aurons -1 à -2°C en altitude contre 2 à 4°C entre Aude et Pyrénées-Orientales. Ceci explique une limite pluie-neige assez élevée sur l'ouest de la région où nous attendons de la pluie en plaines. L'Hérault sera au carrefour des influences. La neige remplacera la pluie dès 400 mètres d'altitude dans l'arrière-pays. Les premiers plateaux pourront alors blanchir. Notre regard se porte notamment sur la portion de l'autoroute entre Lodève et Le Caylar qui sera concernée.

C'est donc sur le Gard et par extension sur la Lozère et l'Ardèche que les chutes de neige les plus importantes sont attendues, et surtout à très basse altitude par endroits. La moitié Nord du Gard aura le meilleur ratio froid/humidité. En cours de matinée, une perturbation se mettra en place sur le département. La pluie tombera dans un premier temps mais la neige devrait rapidement prendre le dessus par isothermie.

En effet, le profil thermique est favorable à l'isothermie. Plus concrètement, la neige qui tombera en altitude contribuera à refroidir l'air autour d'elle. Cela abaissera progressivement la limite pluie-neige qui favorisera la neige à plus basse altitude qui favorisera à son tour le refroidissement de l'air. Ce phénomène pourrait permettre à la neige de tomber jusqu'en plaine sur le Nord du Gard. Au-dessus d'une ligne Quissac-Lédignan-Collorgues-Uzès-Avignon, nous pouvons espérer voir l'or blanc. Le bassin Alésien a ainsi toutes ses chances. Dès les premières collines, soit environ 200 mètres, une couche de neige de 1 à 3 cm est possible. Autour de Lussan, Vallerargues et en remontant vers l'Ardèche que les chutes, une couche de 3 à 5 cm est attendue.

Nous rappelons que la prévision de chutes de neige reste un exercice délicat. Un décalage de 0,5°C et cela pourrait tout changer. Dernier élément, l'intensité des précipitations déterminera l'isothermie et donc le risque de neige jusqu'en plaine. La neige au-dessus de 300 mètres semble toutefois acquise. Il s'agit ici d'un épisode tout à fait classique mais qui mérite notre attention étant donné le risque d'avoir de la neige sur des bassins de population assez importants (bassin Alésien, vallée de la Cèze jusqu'en vallée-du-Rhône). La situation sera à suivre en direct sur nos réseaux sociaux.

Partager sur