Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de neige en plaines : Hérault et Gard concernés ?

Laura Leleu - Météo Languedoc

Annoncé depuis plusieurs jours, un épisode neigeux jusqu'en plaines est attendu (à tort?) entre Provence et Languedoc. Il pourrait peut-être pousser jusqu'au Roussillon mais nous y reviendrons par la suite. Que d'incertitudes pour ne pas dire de galères pour les météorologues. Les modèles s'en donnent à cœur joie pour nous faire hésiter. Quand le modèle Français met de la neige en plaines, le modèle Européen est sec tandis que le modèle Américain est pluvieux. Le lendemain, le modèle Américain est neigeux mais voilà que le modèle Français est sec et l'Européen est pluvieux. En bref, difficile de trancher pour un scénario tant ils sont nombreux.

C'est assez habituel pour ces retour d'Est neigeux très souvent mal appréhendés. Ici, une dépression va se former au large du Var. Sa position exacte et son dynamisme sont encore incertains. A cela s'ajoute une goutte froide d'altitude qui glisse sur l'Ouest du pays vers l'Espagne. Ainsi, les précipitations sont générées par la dépression puis aspirées par la goutte froide et c'est cette interaction qui est difficile à estimer.

Source : Météociel

Malgré une fiabilité assez médiocre à seulement quelques heures de l'épisode, nous allons essayer de voir les différentes possibilités et ce à quoi nous espérer. Dès ce soir et cette nuit, des averses pourraient déborder de la vallée-du-Rhône vers l'Est du Gard. La neige pourrait tomber sous la forme d'averses à très basse altitude dès 200 ou 300 mètres. Demain, une première dégradation est attendue mais elle ne sera pas la seule.

Une perturbation active est attendue entre Var et Bouches-du-Rhône. Elle pourrait même être orageuse sur le littoral Varois. Ces précipitations gagneront du terrain vers l'Ouest (un retour d'Est donc). Les précipitations pourraient circuler chronologiquement de la Provence vers le Gard puis l'Hérault en cours de journée. Nous le répétons, de nombreuses incertitudes sont présentes. En tout cas, si ces précipitations parviennent jusqu'à notre région, il pourrait s'agit de neige à très basse altitude si ce n'est en plaines si les intensités sont bien là.

Source : Météociel

Outre la limite pluie-neige, des doutes sont présents sur la capacité des précipitations à déborder de la Provence vers notre région. Après l'Hérault, les chutes de neige pourraient finir leur course sur le Roussillon mais c'est loin d'être gagné. Plusieurs scénarios démontrent que la neige pourrait avoir du mal à progresser vers le Languedoc en restant en Provence et en mer. Vous l'aurez compris, la situation est très délicate avec des modèles qui jouent avec nos nerfs.

On surveillera la Camargue, la basse vallée-du-Rhône (Avignon, Beaucaire) et jusqu'au Costières sont les secteurs qui ont le plus de probabilité d'avoir de la neige et dans une moindre mesure, le littoral entre le Grau-du-Roi et Montpellier. Une fois n'est pas coutume, le temps-réel nous apportera les réponses pour le très court terme. En effet, en analysant la situation demain matin, nous pourrons voir quel scénario semble l'emporter sur l'autre. Demain ne sera pas la seule possibilité d'apercevoir la neige.

Carte : Tropicaltidbits

Ces prochains jours, la goutte froide stagnera sur le Sud du pays. Quelques averses ne sont pas exclues dimanche puis une nouvelle perturbation pourrait s'installer lundi entre l'Est de l'Hérault et l'ensemble du Gard. Vous vous en doutez, la fiabilité reste médiocre tant que le premier épisode n'est pas calé. Cependant, au vu de l'air froid, cela sera à suivre attentivement avec un nouveau risque de neige en plaines.

Partager sur