Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de neige à basse altitude dans la nuit de jeudi à vendredi près des Cévennes

Une descente d'air modérément froid est actuellement en cours sur la France, en flux de secteur nord/nord-ouest. Elle est d'ampleur ordinaire puisque les températures à 850 hPa (environ 1500 m) s'abaissent actuellement entre -2 et -4°C sur le pays. Une nouvelle descente d'air froid est attendue en fin de semaine, d'origine maritime, en flux de NO. Elle va apporter une énième dégradation sur le territoire et les régions Méditerranéennes seront concernées. Il faudra surveiller d'une part les cumuls neigeux sur les Pyrénées qui s'annoncent importants - et même exceptionnels sur la chaîne centrale et occidentale - mais d'autre part un risque de neige à très basse altitude sur le Haut-Languedoc.

Pour demain jeudi, il va s'agir d'une journée de transition. Le soleil va briller en matinée sur les plaines et littoraux. Les nuages bas seront par contre plus nombreux dans l'intérieur de l'Aude, ainsi que près des Pyrénées. En mi-journée, un voile nuageux va arriver par l'Ouest, d'abord entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Ce voile nuageux gagnera toute la région en cours d'après-midi avant de s'épaissir nettement en soirée. Une perturbation est attendue dans la nuit de jeudi à vendredi. Elle aborde les PO ainsi que l'Aude en fin de soirée et donne de fortes chutes de neige au-dessus de 1300/1500 m selon les versants sur la Cerdagne, le Capcir/Puymorens ou le Canigou : 

Les précipitations vont gagner la totalité de notre région (Languedoc et Roussillon) d'ici la deuxième partie de nuit. Comme souvent, c'est en limite du Gard, de la Lozère et de l'Ardèche que l'air froid précédemment positionné va se maintenir le plus durablement, bien que le redoux poussera de l'Ouest de façon inexorable. En bref, nos regards vont se porter sur la fin de nuit de jeudi à vendredi, essentiellement entre le nord du Gard, les Cévennes, la basse Ardèche et le Vaucluse voisin.

Nous aurons la concomitance de précipitations modérées avec un vent très faible (10/15 km/h) et de températures relativement homogènes sur la colonne troposphérique : environ 1°C au sol et -1°C à 1500 m d'altitude (faible gradient). Il est important de souligner que tout va se jouer là-dessus : la baisse des températures qui se produira lors des dernières éclaircies jeudi soir va conditionner l'altitude de la limite P/N en fin de nuit de jeudi à vendredi. Strictement parlant, ce risque de neige ne concernera qu'une petite partie de la région (nord du Gard, Cévennes) mais les villes de Nîmes ou de Montpellier sont clairement hors-jeu, avec de la pluie à 100%. Voici l'évolution du profil thermique au moment des précipitations : 

Au moment des précipitations, les températures au sol devraient être voisines de 1°C entre Alès et Uzès (mais les minimales vont s'abaisser à 0°/-1°C avant l'arrivée des précipitations) et 0°C en limite de l'Ardèche et du Bagnols/Cèze. Il fera sinon 2 ou 3°C au même moment sur Nîmes et 3 à 4°C sur Montpellier. Au niveau 850 hPa (environ 1500 m d'altitude) le redoux s'annonce plus franc, avec 2 ou 3°C sur l'Hérault (excluant le risque de neige à basse altitude) et 0°C sur l'Est et le Nord du Gard. En bref, il fera plus ou moins 0°C entre 0 m et 2000 m d'altitude.

Scénario le plus probable : un épisode neigeux est probable jusqu'en plaine temporairement sur l'Ardèche et la Drôme. Il devrait également neiger dès 300 m sur les hauteurs près de d'Uzès et d'Alès (Mont Bouquet, plateau de Vallerargues, Pouzilhac) ainsi qu'en remontant vers Bessèges ou Saint-Ambroix. Cette neige ne devrait pas tenir au sol sur notre secteur. A surveiller : selon comment les températures s'abaissent en soirée de jeudi (plus ou moins froid, par rapport aux modélisations), le risque de neige pourrait être un peu plus étendu mais c'est très incertain. Les modèles WRF et ICON illustrent cette éventualité entre Uzès et Bagnols/Cèze essentiellement :

Partager sur