Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de froid ces prochains jours : à quoi s'attendre ?

L'anticyclone qui nous protège des perturbations remontent actuellement en direction de la Scandinavie. Dans le même temps, une goutte froide venue de l'Est aborde l'Europe par l'Ukraine et la Russie. Elle va se diriger lentement vers nos contrées, en perdant nettement de son dynamisme. Toutefois, la concomitance d'une advection froide avec la poursuite de hautes pressions va favoriser des inversions thermiques localement marquées et conséquemment un risque de gel jusqu'en plaine. La suite, à moyen/long terme, est encore plus incertaine.

 

La nuit prochaine, de samedi à dimanche, le ciel sera dégagé sur toutes nos régions. Le vent va aussi se calmer, sauf peut-être sur une partie de l'Aude et le sud des Pyrénées-Orientales. Dans ce contexte, nous attendons de fréquentes gelées blanches sur notre région ! 

Il va faire fréquemment 0 à -2°C sur les plaines des Pyrénées-Orientales et de l'intérieur de l'Aude, tout comme sur l'Est de l'Hérault et le Gard. Quelques pointes à -3°C sont attendues sur le Conflent et jusqu'à -5°C sur le val de Londres ainsi que les plaines près de Lussan, dans le haut-Gard. Attention, car le gel pourrait concerner une bonne partie des bassins arboricoles, avec des cultures qui commencent à bien fleurir. Prudence. Demain après-midi, il fera à nouveau très doux, malgré un retour d'Est nuageux.

La nuit de dimanche à lundi sera à nouveau dégagée. Nous attendons de nouvelles gelées blanches d'ici lundi matin, de la même intensité que la nuit précédente et/ou légèrement moins prononcées. Ce risque est corroboré par tous les modèles, dont ARPEGE ci-dessous (valeurs à ne pas prendre au pied de la lettre : le modèle surestime les minimales dans ce type de scénario) :

Pour la suite du programme, nous aurions encore un risque de gel dans la nuit de lundi à mardi, avec des minimales faiblement négatives en plaine puis le temps pourrait se dégrader (retour des nuages) limitant le risque gélif à partir du milieu de semaine. Quelques scénarios sont pluvieux, à voir si cela se confirme dans les prochains jours. Cela serait une excellente nouvelle !

Qu'il s'agisse de GFS ou de CEP, nous pourrions avoir une période humide autour du 5 mars, avant une nouvelle mais incertaine baisse des températures juste après cette période là. Nous ajusterons les prévisions rapidement, en fonction des évolutions. 

Partager sur