Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages très pluvieux ces prochaines heures et demain mercredi

Un vaste système dépressionnaire dynamique se rapproche actuellement de l'Irlande. Il s'agit de la dépression qui tournoie depuis plusieurs jours sur l'Atlantique et qui se rapproche désormais de notre pays. Jusqu'à présent, elle était trop éloignée pour véritablement nous concerner. Toutefois, au regard de son avancée, nous avons deux situations orageuses à surveiller : celle de cet après-midi, avec des orages très localisés mais pouvant être forts, puis celle de demain en fin de journée où nous avons une probabilité de cumuls importants sur de plus larges zones. On fait le point ci-dessous.

Concernant l'après-midi à venir, nous attendons la mise en place d'une convergence des vents sur les basses plaines de l'Hérault et du Gard, sur un axe Béziers - Sète - Montpellier - Vauvert - Nîmes. Les vents marins vont souffler au sud de cette ligne, alors qu'il s'agira d'un vent de terre au nord de cette ligne. Cela va booster la convection, d'autant que la masse d'air va se doter dans les prochaines heures d'une forte instabilité atmosphérique, avec des valeurs de MUCAPE > 1400 J/kg et des indices de soulèvement < -3K. 

Dans ce contexte, les plus forts orages - s'ils parviennent à se développer - devraient se situer une nouvelle fois sur les basses plaines de l'Hérault et du Gard (proche bord de mer et/ou légèrement dans l'intérieur des terres). Dans l'arrière-pays, les averses devraient être localement fortes mais plus mobiles et moins durables. Dans la majorité des cas, ces orages ne présenteront pas de sévérité particulière avec des cumuls très inégaux. Toutefois, nous redoutons localement un phénomène d'orage très pluvieux et peu mobile. Il y a un risque très localisé de cumuls > 50 mm/1h et 80/100 mm/3h. Si cela tombe en agglomération, cela peut induire du fort ruissellement.

Ce risque diminue en soirée et nuit prochaine, bien que de nouvelles averses orageuses soient à prévoir sur le sud du Gard et de l'Hérault. En bref, cette première salve pourrait passer inaperçue pour nombre d'entre nous. La situation pour demain mercredi nous semble plus sérieuse ! Temps mitigé à nuageux le matin mais assez calme, malgré des averses passagères entre l'Hérault et l'Ouest du Gard. L'instabilité va croître l'après-midi. A ce titre, les modèles à résolution fine simulent des valeurs d'instabilité HORS NORME car supérieure à 3000 J/kg sur l'Hérault et le Gard. Il s'agit du carburant des orages... Le marin s'installe l'après-midi, drainant de l'air de plus en plus humide. Dans ce contexte, les averses se généralisent progressivement, avec un caractère orageux qui peut devenir marqué sur l'Est de l'Hérault et l'Ouest du Gard (secteur proche du Vidourle et des Cévennes). 

Le paroxysme de l'épisode est attendu entre la toute fin d'après-midi et la soirée. En effet, la situation devient propice à la mise en place d'orages peu mobiles, étirés en lignes du sud vers le nord, essentiellement entre l'Est de l'Hérault et le Gard. Ces lignes orageuses pourraient se réactiver plusieurs heures sur le nord-est de l'Hérault (proche de Ganges) et l'Ouest du Gard (Haut Vidourle, Cévennes, bassin Alésien), avec des intensités pluviométriques parfois très fortes (> 50 mm/1h).

En soirée, la ligne pluvio-orageuse peut se renforcer encore d'un cran, en devenant un peu plus mobile. Le Haut-Gard (intérieur du département) est cette fois touché mais cela peut aussi concerner le sud du département. Ces orages peuvent donner des cumuls de 40 à 60 mm en moins d'une heure et localement 150/180 mm en 3 ou 4h. A notre sens, le risque de phénomènes forts (grêle, vent, ruissellements urbaines) est plus important demain fin de journée que ce mardi.

Partager sur