Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages forts sur le Languedoc : jusqu'à 150 ou 200 mm près du littoral ?

Un épisode méditerranéen est attendu entre demain vendredi et samedi. Il ne sera pas d'une intensité exceptionnelle mais pourra localement occasionner des cumuls importants, notamment entre le Sud-Est du Languedoc, la basse vallée du Rhône et les zones qui s'étirent de la Camargue à la Crau. Plus largement, cet épisode devrait être bénéfique avec des pluies qui vont remonter dans l'intérieur des terres, sur l'Est du Languedoc, apportant un arrosage dont la nature a bien besoin. Voici les détails ci-dessous.

Synoptiquement, l'anticyclone se rétracte actuellement vers l'Italie. Une petite goutte froide circule déjà sur l'Atlantique, mais nos services surveillent plutôt le vaste système dépressionnaire (lui très dynamique) qui glisse désormais de l'Islande vers l'Irlande. Cette dépression va se caler près de l'Irlande entre demain vendredi et samedi. Comme nous l'indiquions dans notre article d'hier : elle semble un peu trop éloignée pour favoriser la mise en place d'un épisode extrême, mais cela devrait être suffisant à la mise en place d'orages très pluvieux, surtout près du littoral et des basses plaines

L'épisode va débuter demain vendredi. De belles éclaircies sont encore possibles en matinée, mais le ciel se voile progressivement de nuages élevés sur l'Hérault, le Gard et la Lozère. Au fil des heures, des entrées maritimes se forment et bourgeonnent, au sein d'une masse d'air très instable (valeurs de MUCAPE > 1500 J/kg). Nous attendons un risque d'averses orageuses et/ou d'orages dès l'après-midi sur le Gard et l'Est de l'Hérault. Ces orages sont diffus, mais peuvent toucher aussi bien le bord de mer que les plaines ou les reliefs, en donnant isolément de fortes pluies.

En fin de journée, un forçage arrive de l'Ouest. Temporairement, cela favorise l'éclosion d'orages parfois forts sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault, où on peut avoir de la grêle et de fortes pluies. Toutefois, ces orages sont assez localisés et ne touchent pas toutes les communes. Le forçage progresse vers l'Est en soirée et nuit suivante. Il y a alors un risque d'orages peu mobiles et très pluvieux quelques part entre l'extrême est de l'Hérault, le sud du Gard et la basse vallée du Rhône, ou encore sur les Alpilles et la Crau : 

Sur ces zones, on peut avoir des cumuls de 50 à 70 mm/1h très localement et jusqu'à 150 mm en 3h. Ce sera bien évidemment très local, mais cela peut occasionner de forts ruissellements en zones urbaines ainsi qu'un risque de grêle, de rafales de vent, ou de phénomènes tourbillonnaires. Dans l'intérieur des terres, les pluies remontent mais elles devraient être bénéfiques. Une accalmie de quelques heures est attendue, avant la reprise d'un temps instable pour samedi.

Il semble que les conditions soient plus ou moins les mêmes. Les plus forts orages se situeront sur les basses plaines. Dans l'intérieur des terres, nous aurons des pluies orageuses mais d'intensité ordinaire à priori et toujours très salvatrices pour la nature qui est assoiffée. Un scénario à affiner, encore susceptible d'évoluer, pouvant présenter isolément des phénomènes forts sur quelques communes mais le plus souvent ordinaires à l'échelle de la région. 


Partager sur