Prévisions & Suivi en temps réel

Retour d'un temps plus instable ?

Nous sortons à peine d'une situation orageuse qu'une nouvelle se profile à l'horizon. Un horizon bien proche car cela pourrait débuter ce week-end. La situation parait assez similaire avec une nouvelle goutte froide qui vient s'isoler sur le proche Atlantique pour ensuite glisser sur la France. Toutefois, les conséquences pourraient bien être différentes sur certaines régions dont la notre. Ainsi, d'un point de vue synoptique météorologique, nous restons dans un schéma très classique. Une dépression passe par l'Irlande, la Bretagne pour se bloquer sur la façade Atlantique. Elle apporte avec elle de l'air froid en altitude, de l'ordre de 3°C à 850 hPa (1500 mètres d'altitude). Cet air froid vient se confronter à de l'air plus chaud à l'avant.

Cet air chaud est moins important que la semaine dernière. Cela ne veut pas dire qu'il n'y aura pas d'orages forts mais la réserve d'énergie est moins importante et elle pourrait assez vite se dissiper. Ainsi, si des orages sont attendus, le caractère pluvieux pourrait s'imposer assez rapidement, surtout sur le centre et l'Ouest du pays situés proche de la goutte froide. Dès samedi soir, les premiers orages vont se former sur le Sud-Ouest du pays. Ils pourront finir leur course sur notre région tout en restant localisés.

Carte : Météociel

Les orages prendront naissance sur les Pyrénées pour ensuite se diriger vers le midi Toulousain. Dans cette situation, une cellule orageuse musclée est possible dans l'intérieur de l'Aude, notamment le Lauragais qui semble particulièrement exposé. Par la suite, ce sont surtout les départements du Tarn, de l'Aveyron et de la Lozère qui pourront être touchés entre la soirée et la nuit. On ne peut exclure un débordement dans l'arrière-pays de l'Hérault et du Gard mais cela reste incertain. Dimanche sera assez lourd sur la région avec des passages nuageux d'altitude qui circuleront, accompagnés d'un vent marin qui se renforcera. Une ondée isolée est possible sous un nuage épais, sans plus.

Lundi, l'instabilité ne sera plus d'actualités sur l'Ouest de la région en raison d'une tramontane qui se lèvera. Il faudra surveiller le Languedoc notamment l'Est de l'Hérault, le Gard et la Lozère où le vent marin persistera encore. Le risque orageux semble assez épars et plutôt concentré dans l'arrière-pays et sur les reliefs. En bref, il ne faut pas s'attendre à des orages généralisés chaque jour mais un risque diffus ci ou là. Nous devrions rester en marge de l'activité principale sur le centre du pays où les cumuls de pluie pourront être importants.

Carte : Météociel

Partager sur