Prévisions & Suivi en temps réel

Quel météo pour votre fin d'année ?

Que de rebondissements, de changements et de remaniement pour la météo de notre fin d'année. Longtemps, le signal très froid était très net et dominant. Ensuite, il y a eu l'arrivée de modèle à plus moyen terme qui annonçait une douceur modérée mais ils ont commencé à bouger et des scénarios froids à très froids sont réapparus pour la période après Noël. Mais ce n'était pas fini car depuis maintenant deux ou trois jours, les modèles commencent enfin à se stabiliser.

Nous avions clairement privilégié le scénario très froid pour cette fin d'année. Pourquoi ? Et bien simplement car nous avons mis notre confiance dans des modèles à plus long terme qui eux étaient au début de leur échéance plutôt que dans des modèles à moyen terme qui étaient en fin d'échéance. Au final, les modèles à moyen terme ont montré leur faiblesse en alternant scénario froid, doux, perturbé, sec, etc. mais les modèles saisonniers malgré leur stabilité n'ont pas plus eu raison. Ainsi, nous nous tournons maintenant vers du court terme et la tendance semble enfin cernée.

Cartes : Tropicaltidbits

La comparaison ci-dessus se passe de mot tant elle est édifiante. A gauche, le modèle dans son actualisation du 15 décembre en prévision de la période des fêtes de fin d'année et à droite ce même modèle dans son actualisation d'avant hier. En moins d'une semaine, nous sommes passés d'une période de 5-6°C sous les normes à +5-6°C au-dessus des moyennes de saison soit un écart de prévision de plus de 10°C. Cela peut arriver, surtout avec les modèles saisonniers. Pour autant, chose rare ici c'est que l'ensemble des modèles saisonniers étaient en accord sur du froid et tous les modèles ont complètement changé.

Vous l'aurez compris donc : pas de vague de froid pour cette fin d'année. Au final, cela se joue à peu de chose. La dorsale anticyclonique qui devait s'élever sur l'Atlantique puis vers la Scandinavie faisant basculer le flux à l'Est, s'élevera finalement sur la France nous apportant de la douceur. Nous vous l'avons schématisé ci-dessous.

Cartes : Météociel

Si les conséquences sont à l'opposées l'une de l'autre, la mécanique est très proche. Une simple petite dépression mal placée et voilà que la dorsale bascule vers la France plutôt que de monter sur l'Atlantique. C'est aussi pour ça que la météo est passionnante. Rien n'est jamais joué. Au final, il faut s'attendre à un temps perturbé et doux pour Noël suivi d'une période plus calme et anticyclonique pour les derniers jours de l'année. Si des inversions pourront être présentes avec de petites gelées nocturnes, le passage à l'an 2022 s'annonce généralement doux.

Nous assumons entièrement notre prise de position et si cela était à refaire, nous referions exactement la même chose. Nous avons toujours osé parier sur certaines tendances (pas toutes!) qui nous paraissaient solides. Des paris oui mais des paris qui avaient du sens et qui étaient argumentés. Cela a souvent marché mais cela a également parfois échoué. C'est le risque de faire ce genre de prévision et nous en avons conscience. Certains préfèrent attendre 24h avant (pourquoi pas après l'événement au moins on est sur d'avoir une fiabilité à 100% ?!) pour se prononcer mais ce n'est pas notre manière de faire. Sur ce, nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année. Elles ne se feront pas sous la neige malheureusement et nous pourrions même passer la nouvelle année sous la grande douceur (en voilà une nouvelle!).

Partager sur