Prévisions & Suivi en temps réel

Plus de 40°C prévus en fin de semaine : la canicule va bien toucher la Méditerranée !

La canicule est désormais confirmée. Contrairement à ce que l'on peut entendre ci et là sur les médias, nos régions Méditerranéennes devraient être touchées et c'est d'ailleurs chez nous qu'elle sera logiquement la plus durable. Les scénarios à plus de 40°C (mesure normalisée) ne cessent de se multiplier, aussi bien sur l'extension des zones touchées mais aussi sur la durée de cet épisode (possiblement plusieurs occurrences > 40°C sur certains de nos départements).

Nous avons encore deux journées "ordinaires" devant nous avant la mise en place du coup de chalumeau pour la fin de semaine. Synoptiquement, nous sommes en configuration de "pompe à chaleur" avec une petite goutte froide qui circule au large du Portugal. Cette dernière soulève un flux de sud anticyclonique très chaud, avec des T°C à 850 hPa (environ l'équivalent de 1500 m d'altitude) qui vont atteindre 25 à 28°C, localement plus encore, sur le sud de la France. Ce dôme de hautes pressions va progressivement gagner le nord de la France, mais s'annonce très tenace en Méditerranée. 

Demain mercredi, sous l'impulsion du flux de sud se dynamisant, nous aurons la journée la moins chaude de la semaine. Quelques nuages bas vont se former sur les plaines littorales en début de matinée, puis le soleil se généralise rapidement en journée. Le vent marin est bien présent, ce qui apporte des maximales plus ordinaires d'à peine 25/27°C en bord de mer et bien souvent 33 ou 34°C sur les basses plaines. Il fera plus chaud dans l'arrière-pays avec jusqu'à 36/37°C dans le Haut-Gard et l'intérieur de l'Aude.

Jeudi, encore un petit risque de nuages bas en bord de mer, sinon du soleil généralisé. Les brises marines restent bien présentes en journée, à 35/40 km/h. Malgré cela, elles tempèrent de moins en moins la masse d'air qui n'a de cesse de se réchauffer à tous étages. Dans ce contexte, les maximales amorcent une hausse significative, avec 28/30°C en bord de mer, mais rapidement 34/35°C dans les basses plaines et jusqu'à 38/39°C dans l'arrière-pays du Gard, de l'Est de l'Hérault et de l'Aude. Une pointe localisée à 40°C est déjà possible : 

A partir de vendredi, le mistral et la tramontane vont probablement faire leur retour, de façon modérée. Le vent de terre, conjugué à une masse d'air très chaude, va favoriser un effet de foehn sur la région. En bref, le soleil va se maintenir, avec de très faibles taux d'humidité et conséquemment une nouvelle menace d'incendies. Quant aux températures, les 40°C pourraient être atteints fréquemment sur les plaines du Languedoc et du Roussillon, parfois 41°C ! Les records mensuels absolus (de juillet, donc) sont menacés sur la plupart des villes de notre région.

Le bloc anticyclonique va se maintenir tout le week-end et la semaine prochaine. La chaleur va rester très marquée, exceptionnellement dans la durée, puisque les 40°C risquent d'être atteints à plusieurs reprises sur nos secteurs. La principale incertitude réside sur le fait de savoir si nous serons ensuite en vent de terre ou en vent de mer. Cette divergence va caractériser la localisation des zones > 40°C. On est probablement au début d'une période exceptionnelle. 

Partager sur