Prévisions & Suivi en temps réel

Pic caniculaire jeudi et vendredi !

Aujourd'hui n'était pas la journée la plus chaude de la semaine. Nous avons même perdu quelques petits degrés par rapport à hier. Tout cela reste très relatif car nous sommes encore très largement au-dessus des moyennes de saison et le ressenti était bien lourd. Nous étions dans un contexte dominé par le vent marin. Cela va évoluer dès demain. En effet, le vent de terre va gagner du terrain essentiellement sur une partie du Gard. Ce mistral viendra buter contre les brises marines. C'est pourquoi les températures vont augmenter et nous attendons le pic caniculaire entre ce jeudi et vendredi.

Le contexte général se confirme avec une dépression qui se bloque au large du Portugal. Elle induit une puissante remontée d'air très chaud en provenance d'Afrique. La chaleur est exceptionnelle pour n'importe quel moment de l'année mais encore plus pour une mi-juin. Il faut monter à plus de 4700 mètres d'altitude pour retrouver la barre des 0°C. Nous pourrions donc approcher le dégel au sommet du Mont-Blanc par exemple.

Cartes : Météociel

Ce jeudi, un mistral modéré va se lever sur le Nord-Est du Gard. Les rafales pourront approcher les 50 km/h. Dans le même temps, le vent marin s'imposera sur le reste de la région. Les fortes chaleurs concerneront toute la région mais les maximales les plus élevées sont attendues sur le département du Gard là où nous aurons la convergence des brises et du mistral. Le bassin Nîmois et l'Ouest du département semblent les plus concernés. Sur ces secteurs, nous pourrions dépasser les 40°C. Une pointe à 41°C n'est pas exclue. Il s'agit là de prévisions à l'ombre sous abri normalisé. Cette canicule pourrait gagner encore en intensité pour vendredi.

Du même principe, le mistral va se maintenir sur le Nord et surtout l'Est du Gard. Il viendra buter contre le vent marin et ainsi, les températures vont de nouveau s'envoler. Cette journée de vendredi s'annonce exceptionnelle par l'étendue et l'intensité de la chaleur. La barre des 40°C devrait être dépassée sur de vastes zones de la région. Comme on peut le voir sur la carte ci-dessus à droite, les plaines intérieures de l'Aude et du Gard seront les plus touchées. Le modèle arpège modélise jusqu'à 43°C. Nous misons plutôt sur 41 à 42°C mais une pointe plus importante n'est donc pas impossible.

Cartes : Météociel

Pour ce week-end, la configuration va changer avec l'installation d'un puissant vent marin. Il se renforcera les après-midis avec des rafales de 30 à 50 km/h. Il aura pour effet de tempérer les littoraux et basses plaines. Il ne sera plus question de canicule sur ces secteurs. Les fortes chaleurs seront repoussées vers l'intérieur avec encore plus de 35°C. La semaine prochaine, la goutte froide responsable de cette canicule pourrait se rapprocher du pays. Des orages pourront alors éclater.

Ce risque orageux semble plus important sur le Sud-Ouest de la France mais certains scénarios voient quelques orages déborder jusqu'à nos départements. C'est encore bien incertain mais le manque de pluie est vraiment conséquent. Aucune dégradation digne de ce nom n'est attendue à court ou moyen terme. Chaque risque d'orage est donc scruté et espéré (sans dégât bien sur). 

Partager sur