Prévisions & Suivi en temps réel

Nouvelle dégradation sur le haut Languedoc la nuit prochaine et chutes de neige en Lozère !

Un vaste système dépressionnaire se situe actuellement près du Royaume-Uni et prolonge peu à peu son influence vers la France, en flux de secteur nord. Conséquemment, le temps demeure relativement perturbé à l'échelle de la France et surtout de plus en plus froid. Cela va se ressentir jusqu'à nos contrées, avec le premier épisode neigeux de la saison attendu sur les hauteurs de la Lozère et des Cévennes la nuit prochaine. A ce titre, les températures au niveau 850 hPa (ce qui équivaut à 1500 m environ en atmosphère libre) vont s'abaisser à 0°C environ la nuit prochaine, ce qui est très ordinaire à cette saison.

La nuit prochaine, une anomalie de basse tropopause va balayer l'ensemble de la France. Elle sera à l'origine d'un front qui va concerner en deuxième partie de nuit un axe étiré entre l'Ouest de l'Aude, l'Espinouse, l'Aveyron, la Lozère, les Cévennes et dans une moindre mesure le haut-Gard (jusqu'en plaine). Les précipitations seront quasiment inexistantes sur les basses plaines et le bord de mer, tout comme les Pyrénées-Orientales qui vont rester une nouvelle fois en marge de l'activité pluvieuse (quelques gouttes sur les Albères). 

Nous focalisons cet article sur nos reliefs puisque la neige devrait faire son premier véritable retour de la saison. Les précipitations vont affecter la Lozère en deuxième partie de nuit, en étant modérées durant au moins trois bonnes heures, et surement faibles jusqu'au lever du jour demain. Sous l'effet des pluies, un phénomène d'isothermie va se mettre en place. L'air froid, présent à haute altitude, va se propager vers les couches moyennes au travers de la chute des précipitations.

La neige tombe à 1500/1600 m en début de perturbation puis s'abaisse rapidement à 1200 m sur l'Aubrac, la Margeride et le Mont-Lozère, même 1000 m temporairement ! Il va neiger aussi en Cévennes et sur l'Aigoual dès 1200/1300 m. Cette neige devrait tenir au sol : nous attendons 1 à 3 cm dès 1200 m sur l'Aubrac et la Margeride, 3 à 5 cm au-dessus de 1400 m. Sur le Mont-Lozère, massif probablement et logiquement le plus concerné, 1 à 2 cm dès 1100 m, 2 à 4 cm au-dessus de 1300 m, 5 à 7 cm au-dessus de 1500 m. Le col du Finiels sera blanc au lever du jour. Sur l'Aigoual, 1 à 3 cm au sommet, tout comme au Mas de la Barque. 

Ce système dépressionnaire va ensuite glisser vers la Méditerranée d'ici la fin de semaine. Nous aurons ainsi des températures en baisse, avec de fréquentes gelées en montagne mais aussi plus localement jusqu'en plaine, là où le vent sera faible. L'après-midi, maximales frisquettes, sans caractère exceptionnel car toujours bien supérieures à 10°C en plaine. Cette dépression, qui va tournoyer tout en se résorbant lentement sur la Méditerranée, pourrait favoriser (au conditionnel) le premier épisode pluvieux significatif de la saison sur le Roussillon et le sud du Languedoc.

Ces précipitations pourraient remonter vers le Languedoc, et notamment le Gard, où les sols sont saturés. Heureusement, la faible instabilité atmosphérique va limiter le risque orageux et donc de fortes intensités pluviométriques. Plus à long terme, un coup de froid plus marqué est envisagé pour la toute fin novembre. Ce sera à surveiller et confirmer d'ici là. 

Partager sur