Prévisions & Suivi en temps réel

Nouvelle canicule attendue en fin de semaine : plus de 40°C attendus en Méditerranée !

La France vient de connaître une période caniculaire de grande ampleur, associée à une sécheresse en constante aggravation ainsi qu'à une menace d'incendies extrême, pas uniquement en Méditerranée. Le contexte synoptique est actuellement caractérisé par une goutte froide qui remonte du golfe de Gascogne en direction des Hauts-de-France. Cette petite dépression d'altitude vient de mettre fin à la canicule sur l'ouest et le nord de la France. Comme souvent, les très fortes chaleurs se maintiennent sur les régions Méditerranéennes.

Dans les jours à venir, une nouvelle dorsale anticyclonique va se former entre le Portugal, l'Espagne, la Méditerranée et la France. Entre la fin de semaine actuelle et le début de semaine suivante, cette dorsale va connaître des phases de renforcements, soulevée par de petits talwegs (zones dépressionnaires) étirés près des Îles Britanniques. La masse d'air associée devrait à nouveau se réchauffer, avec des valeurs > 25°C à 850 hPa et peut-être voisines de 28°C temporairement. Il est à noter que la Méditerranée pourrait être cette fois la zone la + touchée par cette énième pulsion caniculaire. On fait le point ci-dessous. 

Strictement parlant, les températures ont perdu quelques degré ce mardi et ce sera encore le cas demain, avec des valeurs en limite des seuils caniculaires mais légèrement en-dessous. En effet, la matinée sera plus mitigée avec des nuages bas marins sur les plaines littorales et le passage d'altocumulus en matinée sur le Languedoc, donnant un peu d'ombre temporairement. Le soleil sera de retour partout l'après-midi. La tramontane se lève entre les PO, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault, alors que les brises marines restent omniprésentes de l'Est Hérault au Gard. Dans ce contexte, les maximales vont osciller entre 32/34°C sur le Roussillon et l'Aude, 35 à 37°C sur les plaines du Gard et de l'Hérault.

A partir de jeudi, une nouvelle hausse des températures est à prévoir ! Le soleil va briller toute la journée. Le mistral et la tramontane se maintiennent, en rafales de 40/50 km/h dans les couloirs habituellement exposés, sinon 30 km/h dans les zones plus abritées. On aura même quelques brises marines en fin de journée sur les plaines littorales. Vendredi, soleil parfois voilé de nuages élevés, avec encore du mistral et de la tramontane dans les couloirs habituels, des brises marines ailleurs l'après-midi. Durant ces deux journées, les thermomètres explosent à nouveau aussi bien le matin que l'après-midi. 

Avec le vent, les minimales seront voisines de 24/25°C sur les plaines vendredi matin, localement 26°C sur le bord de mer. Quant aux maximales, nous aurons souvent 37°C sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, 38°C à 39°C sur l'Hérault et souvent 39 à 40°C sur le Gard. Pour votre week-end, le soleil va demeurer omniprésent avec un vent assez faible. Le matin, le vent sera orienté au nord/nord-ouest, avec des rafales modestes de 20/30 km/h. L'après-midi, il passera aux brises marines à la même vitesse.

L'absence de véritable flux va favoriser l'accumulation des chaleurs dans les basses-couches. Ainsi, les maximales vont rester proches de 38/39°C au moins, parfois 40/41°C sur le Languedoc. A noter : il y a pas mal de scénarios qui voient des valeurs de 42/43°C en début de semaine prochaine... Les courts rafraichissements, si on peut les appeler ainsi, ne durent jamais plus de 48h avant une nouvelle pulsion qui arrive par le sud. Il semble que la canicule soit durablement installée sur notre région. 

Partager sur