Prévisions & Suivi en temps réel

Mistral et tramontane avant le retour des pluies et orages ?

Le contexte météorologique est actuellement caractérisé par la circulation d'un système dépressionnaire entre la Scandinavie et l'Est de l'Europe. Cette dépression véhicule de l'air froid sur toute l'Europe. Dans le même temps, une petite dorsale anticyclonique est positionnée des Açores au proche Atlantique. Elle déborde sur l'Ouest de l'Espagne et de la France. Dès lors, un resserrement isobarique est observé sur les régions Méditerranéennes. Il s'agit des courbes de pression atmosphérique qui sont très resserrées.

Ce scénario est connu pour favoriser beaucoup de vent sur nos contrées, mais aussi un bon ensoleillement. C'est précisément ce à quoi il faut s'attendre pour les prochains jours, avant la mise en place d'une dégradation peu avant le 25 septembre. On fait le point ci-dessous. 

Pour demain lundi, les conditions ensoleillées se maintiennent sur notre région, avec tout au plus un fin voile nuageux. La tramontane souffle assez faiblement le matin puis se réveille en journée à 40/50 km/h. Le mistral quant à lui atteint souvent 60 à 70 km/h en journée près du Gard. Pour mardi, la situation est quasiment similaire. La tramontane souffle encore à 30/40 km/h sur l'Aude mais le mistral atteint 60 à 65 km/h sur le Gard. Les températures sont assez fraîches en matinée, avec des minimales voisines de 10°C dans les plaines déventées. Elles atteignent plutôt 13 à 14°C sur les plaines ventées.
##PIUB##

Les maximales vont afficher une légère hausse. Elles atteignent 23/24°C sur le Gard, mais jusqu'à 25/26°C sur l'Hérault et augmentent à mesure que l'on se rapproche du Roussillon, avec jusqu'à 28/30°C sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Mercredi, nous aurons assez peu d'évolution avec poursuite de conditions ensoleillées, de mistral et de tramontane et de températures encore assez chaudes, surtout en se rapprochant du Roussillon : 

Le flux pourrait commencer à changer en fin de semaine. Le mistral et la tramontane sont vu faiblir entre jeudi et vendredi. Nous devrions même observer le retour de brises marines par endroits. Elles sont assez faibles, à 20 ou 30 km/h. Dans ce contexte, le temps devrait devenir graduellement mitigé à nuageux, notamment près des plaines littorales où ils seront plus tenaces.

Il faudra surveiller une possible dégradation d'ici le week-end prochain. En effet, une goutte froide devrait glisser vers le proche Atlantique. Sa trajectoire sera à préciser mais le flux marin est vu se dynamiser. Toutes les conditions sont réunies pour la mise en place d'un épisode très pluvieux quelque part entre le Languedoc et le Roussillon : 

Partager sur