Prévisions & Suivi en temps réel

Longue période de temps calme avant un début novembre perturbé ?

Une petite perturbation est attendue la nuit prochaine sur l'Est de la région. Il va s'agir de précipitations faibles qui vont glisser des Cévennes jusqu'aux plaines intérieures de l'Hérault puis du Gard en deuxième partie de nuit prochaine. C'est sur le nord du Gard qu'elles seront les "plus actives". Les cumuls prévus s'annoncent toutefois anecdotiques : 0 à 3 mm sur les plaines littorales puis 2 à 5 mm dans l'intérieur des terres, localement 5 à 10 mm sur le Haut Gard. En Cévennes, où il pleut depuis la nuit dernière, des cumuls de 30 à 50 mm sont prévus dans les versants sud exposés de l'Aigoual et du Mont-Lozère... Ce qui en soit est très peu pour ces zones.

La suite ? Nous devrions terminer octobre sous le signe des conditions anticycloniques. Ci-dessous, voici l'évolution du contexte météorologique jusqu'à la fin du mois. On retrouve des conditions dépressionnaires ancrées loin vers le nord sur l'Atlantique, ainsi que vers la Scandinavie, alors que des hautes pressions circulent sur la France, constamment alimentées par les Açores et l'Afrique du nord. Dans ce contexte, un flux de secteur Sud-Ouest sec, temporairement venté et "globalement" très doux est à prévoir. 

Nous mettons le mot "globalement" entre guillemets car les hautes pressions à cette période de l'année ne signifient pas forcément qu'il va faire beau et chaud ! En effet, si le soleil va progressivement s'imposer dès jeudi après-midi et encore plus franchement entre vendredi et le week-end, nous soulignons qu'un ciel dégagé favorise des nuits fraîches. Là où le vent va s'arrêter la nuit, nous aurons des minimales voisines de 4 à 6°C en plaine alors qu'elles resteront bien au-dessus des 10°C dans les zones ventées.

Cette relative et temporaire fraîcheur nocturne sera rapidement balayée par des journées devenant très douces, avec des maximales pouvant dépasser facilement les 20°C pour cette fin octobre ! Il n'y que vendredi où le ressenti devrait être plus frais, en raison d'un renforcement temporaire du vent. Le mistral et la tramontane vont atteindre 70/75 km/h sur l'Aude et le nord du Roussillon, sinon 80 à 90 km/h en vallée du Rhône, localement 95 km/h près d'Avignon et d'Arles. 

Le vent, sans totalement disparaître, va tendre à faiblir dans les jours qui suivront avec, nous vous le disions, une hausse nette des températures maximales. Le beau temps devrait ainsi se poursuivre jusqu'à la fin octobre, avant une dégradation qui apparaît de plus en plus probable début novembre. Explications ci-dessous.

Les modèles déterministes, ensemblistes et saisonniers voient tous une période agitée début novembre (temporairement) qui serait liée au passage d'une vaste dépression entre le proche Atlantique et l'Espagne. L'échéance est trop lointaine pour savoir si cette dégradation sera intense ou non. Nous y reviendrons dans les prochains jours. 

Partager sur