Prévisions & Suivi en temps réel

Le risque d'averses et d'orages augmente dès ce mercredi et jusqu'à samedi !

Le flux de sud apporte un temps assez nuageux depuis dimanche après-midi mais les précipitations sont généralement peu marquées et localisées, sous forme d'averses. Au cours des 72h à venir, la probabilité de pluies et d'orages va augmenter, à priori sur une bonne partie de la région. Pour demain mercredi, une zone dépressionnaire va s'étirer de la Scandinavie vers la France, prolongeant son influence jusqu'en Espagne ainsi qu'aux régions Méditerranéennes. Une anomalie dépressionnaire va balayer le Languedoc et le Roussillon d'Ouest en Est, ce qui va favoriser une perturbation.

Des averses sont prévues durant la matinée sur une moitié Est de l'Hérault, la totalité du Gard et de la Lozère. En cours d'après-midi, les pluies vont se réactiver par le sud, touchant les Pyrénées-Orientales et le Sud de l'Aude, avant de glisser en faiblissant le soir vers le Nord de l'Aude, l'Hérault et le Gard. Les cumuls sur ces 24h s'annoncent modestes en général : 1 à 5 mm en plaine, parfois 5 à 8 mm sur le Roussillon ou très localement ailleurs. 

Jeudi matin, le temps demeure nuageux de partout. Les précipitations se cantonnent surtout au Gard et à l'Est de la Lozère, où elles sont parfois modérées, donnant un arrosage supplémentaire de quelques millimètres. Entre l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales, rares averses résiduelles possibles, mais rien de significatif pour cette matinée. Jeudi en journée, des cumulus bourgeonnent et évoluent jusqu'à l'averse orageuse, surtout sur les reliefs (Cévennes, sud Lozère, Espinouse et Pyrénées). La probabilité de débordements est faible en plaine.

Pour vendredi, le contexte va rester instable. Matinée assez calme et nuageuse, ou du moins mitigée et lourde. L'après-midi, des orages mieux structurés vont se former entre les Pyrénées et les Cévennes. Ils concernent d'abord les reliefs, mais ils pourraient déborder plus franchement vers les plaines en fin de journée. Les cumuls s'annoncent hétérogènes, en fonction du passage des orages. A noter par ailleurs que le bord de mer pourrait être épargné par ce risque orageux. 

Samedi, une nouvelle anomalie dépressionnaire devrait traverser la région d'Ouest en Est en matinée. A son passage, les pluies - parfois orageuses - pourront se généraliser et traverser nos départements, avec toujours une intensité plus importante dans l'intérieur des terres et reliefs. Un arrosage significatif est à prévoir sur ces secteurs, mais pas de quoi enrayer la sécheresse qui continue de s'aggraver. Ce n'est qu'à partir de dimanche que la zone dépressionnaire devrait se résorber, à minima partiellement.

Ainsi, si quelques résidus nuageux seraient encore présents, ce sont les éclaircies qui l'emporteraient largement. Ces éclaircies se maintiendraient ensuite lundi prochain, avant un nouveau risque d'averses orageuses en cours de semaine prochaine... Températures remontant au-dessus de 20°C, mais se situant toujours sous les normes. 

Partager sur