Prévisions & Suivi en temps réel

Fortes chaleurs cette semaine : des records mensuels possibles !

L'anticyclone qui s'est installé ces derniers jours continuent de se renforcer sur la France et va se maintenir tout au long de la semaine. Il véhicule de l'air exceptionnellement chaud sur de nombreuses régions Françaises, avec des records mensuels (qui ont souvent été atteints le 30 ou 31 mai) qui s'apprêtent à tomber... en deuxième décade de mai. On peut véritablement parler d'un caractère exceptionnel, car les 35°C vont être franchis en Méditerranée, sur le sud-ouest du pays, ou encore entre la vallée du Rhône et le nord du Massif-Central.

Il est à noter que près de la Méditerranée, le gradient de température est très important entre le bord de mer (où les brises marines maintiennent des maximales plus basses) et l'arrière-pays qui connaît un coup de chalumeau. Dès demain mercredi, la chaleur va s'accentuer d'un cran. Le matin, nous aurons encore quelques nuages bas/brumes localement près du bord de mer et/ou dans les vallées encaissées, puis le soleil s'installe rapidement et domine en toutes zones. Un petit filet de mistral s'installe en matinée, sur le Gard et le nord de l'Hérault, à 30/35 km/h. Ce filet de mistral laissera place aux brises marines progressivement l'après-midi, mais va favoriser une convergence des vents :

Dans ce contexte, le front de brises marines va remonter vers l'intérieur des terres progressivement. Les températures maximales vont s'envoler le long de cette zone de convergence. Nous attendons seulement 23/24°C sur les plages mais rapidement 30°C dès que l'on remonte de quelques kilomètres dans les terres. Sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, là où les brises marines vont s'imposer dès la matinée, nous aurons jusqu'à 31/32°C dans l'intérieur des terres, tout comme sur l'Ouest de l'Hérault.

Sur l'Est de l'Hérault, nous attendons 33 à 34°C au nord de Montpellier, sur les plaines du Pic Saint-Loup ou encore du Val de Londres. C'est sur le Gard qu'il va faire le plus chaud, avec 33.5/34°C sur Nîmes et jusqu'à 34/35°C entre Alès, Uzès et Bagnols/Cèze, localement 35.5°C en limite de l'Ardèche ou de la Drôme. Ces valeurs se situent 10 à 12°C au-dessus des moyennes saisonnières. En Lozère, nous aurons 27/28°C dans les principales agglomérations, pourquoi pas jusqu'à 30°C très localement dans les gorges du Tarn. 

Jeudi sera la journée la plus fraîche avec 22/24°C sur le Roussillon, 25/27°C sur l'Hérault et 27/29°C sur le Gard... Avant une nouvelle hausse prévue vendredi. En effet, les thermomètres vont alors regagner 1 à 2°C. La suite du programme ? Des records de chaleur pourraient être battus durant le week-end, moment où le vent va temporairement repasser au secteur nord.

Certains scénarios sont extrêmes, comme CEP ce matin, qui propose jusqu'à 37°C pour le week-end. Le modèle GFS est à peine en retrait avec 35/36°C sur les mêmes secteurs. Un scénario que l'on surveille attentivement, car les records mensuels sont menacés sur nos départements. 

Partager sur