Prévisions & Suivi en temps réel

Fortes chaleurs à venir avant un risque lointain d'orages ?

Un système dépressionnaire est actuellement positionné en plein Atlantique, faiblement mobile. Il pilote un flux de sud fortement anticyclonique entre l'Afrique du nord et l'Europe Occidentale. L'anticyclone est particulièrement solide près de la Méditerranée, avec une advection d'air très chaud dans toutes les couches de la troposphère. Les températures à 850 hPa vont d'ailleurs atteindre plus de 20°C durant trois journées en fin de semaine/week-end. De telles valeurs sont tout simplement exceptionnelles à cette période de l'année.

Si les deux prochaines journées s'annoncent un peu moins chaudes sur nos régions (voir détails ci-dessous), nos météorologues surveillent le week-end à venir qui pourrait être encore plus chaud qu'aujourd'hui avec potentiellement des records absolus de chaleur pour un mois de mai. La chaleur descendra ensuite d'un cran en début de semaine prochaine, avec un risque incertain et lointain d'orages sur une partie de notre région. Tout d'abord, petit focus sur les deux journées à venir : 

Nous allons assister à une baisse des maximales surtout pour demain jeudi, en raison des nuages bas/entrées maritimes qui vont se former sur le Roussillon et l'Ouest du Languedoc. N'espérez pas plus de 21 à 24°C au gré des éclaircies diurnes sur les Pyrénées-Orientales (sauf le sud, Albères et limite Espagnole) ainsi que sur l'Aude. Sur l'Hérault, département coupé en deux, avec 24/26°C à l'Ouest et jusqu'à 27/28°C sur l'Est du département, près du Pic Saint-Loup/val de Londres. Comme souvent, le Gard sera le secteur le plus chaud, avec 28/30°C dans l'intérieur des terres, parfois 31°C près du Rhône.

Vendredi, les maximales vont gagner 1 à 2°C sur le Languedoc et 2 à 3°C sur le Roussillon, en rapport avec la veille. Pour samedi et dimanche, l'anticyclone va surement arriver à son paroxysme et nous pourrions assister à une légère reprise du mistral le matin sur le Languedoc. Ce mistral aura pour incidence d'assécher et de réchauffer les basses-couches, avec de fait durant ces après-midis un risque de chaleurs exceptionnelles au moins sur le Haut-Languedoc et très marquée de façon générale sur le reste de la région et pour la période concernée. 

Entre samedi et dimanche, des maximales supérieures à 35°C sont envisagées localement dans l'intérieur de l'Aude, de l'Hérault et du Gard, sachant que les records mensuels absolus se situent souvent autour de 34/35°C. Certains scénarios voient même jusqu'à plus de 36°C sur le Gard ! Quant à la semaine qui suivra, elle sera à suivre avec grande attention. Qu'il s'agisse du modèle GFS ou de CEP, un talweg dépressionnaire est vu se mettre en place avec un risque d'orages sévères sur une partie de la France.

Il est probable que les orages débordent à un moment ou un autre sur notre région (peut-être autour de mardi). Les températures resteront malgré tout assez chaudes. Plus à long terme, le signal anticyclonique semble se renforcer à nouveau. 

Partager sur