Prévisions & Suivi en temps réel

Flux de Nord-Ouest ces prochains jours : quelles conséquences pour notre région ?

Après les orages de la nuit précédente et les averses de la journée, un changement de temps va se mettre en place dès ce dimanche et surtout la semaine prochaine. La goutte froide responsable de ce temps plus perturbé va continuer de s'enfoncer vers l'Espagne en perdant du dynamisme mais elle aura ouvert la porte à un flux de Nord-Ouest sur une grande partie de l'Europe. Derrière cette goutte froie, un vaste système dépressionnaire va se former sur le Bénélux.

Les hautes pressions resteront au loin sur le bassin Atlantique. Ce contexte sera donc favorable à un flux de Nord-Ouest assez dynamique et généralement dépressionnaire sur la France une grande partie de la semaine prochaine. Cela a été résumé sur le schéma ci-dessous.

Carte : Pivotal Weather

C'est une situation très classique que nous rencontrons souvent, notamment en automne. Le vent d'Ouest à Nord-Ouest va donc durablement s'installer sur la région avec probablement un pic d'intensité entre mardi et mercredi. Au vu du dynamisme de la dépression, il faut s'attendre à une succession de perturbations traversant notre pays. Ces précipitations pourront concerner une grande partie de la France mais elles arriveront généralement atténuées sur notre région.

En effet, les reliefs jouent généralement un rôle dans ce type de flux. Les pluies sont plus nombreuses entre Aveyron et Lozère et se retrouvent plus éparses sur les plaines du Languedoc et du Roussillon. Des averses pourront tout de même passer les reliefs mais il ne faut pas s'attendre à de gros cumuls avec quelques petits millimètres ci ou là. Avec cette orientation du vent, pas de grand froid en prévision mais une petite fraicheur est possible nous plaçant temporairement et légèrement sous les moyennes de saison.

Carte : Météociel

C'est donc l'automne qui semble bien s'installer pour cette fin septembre. Les pluies de ces dernières 24 heures ont fait du bien mais nous en demandons encore surtout sur certaines portions de la région moins arrosées ces dernières semaines.

Partager sur