Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode pluvio-orageux vendredi et samedi sur l'Hérault, le Gard et les Cévennes

L'anticyclone a temporairement fait son retour en ce milieu de semaine sur les régions Méditerranéennes, permettant une belle fin d'été. Ce beau temps va se maintenir encore demain jeudi, avant la mise en place d'une dégradation entre vendredi et samedi au moins. Voici ce que l'on peut dire à cette heure. Vendredi, une goutte froide cette fois bien dynamique va glisser de l'Islande vers l'Irlande. Dans le même temps, les hautes pressions actuellement positionnées près de la Méditerranée pour se rétracter vers l'Italie.

Samedi, la goutte froide va encore se dynamiser tout en se positionnant près de l'Irlande et du proche Atlantique. Plusieurs talwegs dépressionnaires secondaires vont glisser jusqu'à nos contrées, mais il est important de noter que cette dépression devrait rester un peu trop à l'Ouest pour vraiment produire un événement très intense, comme cela aurait pu être le cas si elle était positionnée ne serait-ce que 150 km au Sud-Est de là où elle est modélisée actuellement. A suivre tout de même car des ajustements vont encore se produire

Pour demain jeudi, les conditions ensoleillées vont se maintenir le matin. On note la mise en place d'un fin voile nuageux dans l'après-midi en plaine, alors que des cumulus vont bourgeonner en montagne. Le mistral atteint encore 30/40 km/h près du Gard. Partout ailleurs, ce sont les brises marines qui se mettent en place, surtout en cours d'après-midi où elles atteignent 30/35 km/h sur les basses plaines. Températures encore très chaudes pour débuter septembre, avec des maximales de 32/33°C, parfois jusqu'à 34°C.

Vendredi, le temps va progressivement se dégrader. Le ressenti est lourd dès le matin sur le Languedoc, avec des entrées maritimes qui cumulifient et apportent un temps mitigé. Le ciel est voilé sur le Roussillon et la Lozère. Au fil des heures, les nuages se multiplient et nous attendons la mise en place d'orages l'après-midi et la nuit suivante. Le risque est temporairement présent sur toute la région l'après-midi, puis se concentre l'Est du Languedoc le soir et la nuit suivante. 

Au regard des modélisations actuelles, il semble que ce soit des orages assez nombreux mais avec des cumuls très hétérogènes. On pourrait rester entre 2 et 5 mm dans les zones les moins touchées à localement plus de 50 ou 80 mm dans les zones les plus exposées. Ces dernières semblent se situer sur le sud du Gard et de l'Hérault (plaines littorales). La masse d'air étant très instable, des phénomènes forts comme la grêle et/ou les rafales de vent sont à prévoir.

Samedi, de nouvelles pluies et orages sont à prévoir côté Languedoc, essentiellement entre l'Hérault, le Gard et la Lozère. Ces orages pourront s'avérer une nouvelle fois forts, notamment sur les basses plaines. Sur ces deux journées, de beaux cumuls sont envisagés : 

Partager sur