Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode cévenol ordinaire cette semaine : 200 à 300 mm en 72h en montagne

Nombreux sont les sites et médias à communiquer sur l'épisode cévenol attendu cette semaine. Si ce dernier se confirme, nos services continuent d'insister sur le fait qu'il ne devrait pas présenter d'intensité particulière, ni de sévérité, et qu'il n'est absolument pas comparable à celui observé en septembre. Différence majeure entre l'épisode cévenol de septembre et celui à venir : l'instabilité atmosphérique.

Cette dernière était extrêmement importante en septembre mais s'annonce faible pour cette semaine. Ceci a d'importantes conséquences sur la genèse éventuelle des orages : plus c'est instable et plus le risque orageux est important. A contrario, le risque orageux est modeste lorsque l'instabilité est faible. En bref, si des cumuls "significatifs" sont envisagés sur les Cévennes en 72/84h, nous n'avons aucune inquiétude quant aux répercussions attendues sur notre territoire. Détails ci-dessous.

Synoptiquement, un vaste talweg dépressionnaire va se constituer entre les îles Britanniques, les Cantabriques et l'Est des Açores. Ce talweg va soulever un flux de sud-ouest en altitude, bien dynamique, alors qu'au sol nous aurons des vents de sud/sud-est très marqués. Il va donc y avoir du cisaillement directionnel (changement d'orientation du vent selon l'altitude) favorable à des pluies orographiques durables près des Cévennes.

Dans ce contexte, les nuages bas marins vont se multiplier entre le nord des Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Hérault et les plaines du Gard entre demain mardi et vendredi, ainsi que sur les Cévennes et le sud de la Lozère. Ces nuages vont être poussés par un vent marin qui va atteindre fréquemment 60 à 80 km/h sur les basses plaines (voir carte ci-dessous à gauche) et parfois plus de 100 km/h dans le domaine de l'autan (intérieur de l'Aude). Dès lors, les pluies vont affecter essentiellement les reliefs entre l'Espinouse, les Cévennes et le Tanargue. Elles sont faibles mais assez persistantes entre mercredi et jeudi, puis se renforcent vendredi. 

Entre demain mardi et jeudi, les plaines ne sont quasiment pas affectées par les pluies. Quelques averses peuvent circuler sur l'Hérault et l'Ouest Gard, donnant des cumuls anecdotiques. Sur les Cévennes, des cumuls de 30 à 50 mm sont attendus en 48h en général, parfois 100/140 mm près de l'Aigoual, ce qui est anecdotique également sur de telles zones. Ce n'est qu'en fin de journée de jeudi et jusqu'en cours de journée de vendredi que le contexte météo va se dynamiser, avec un renforcement des pluies et un étalement vers les plaines.

Il s'agira dans ce timing de pluies pouvant adopter un caractère convectif ou parfois un peu orageux, donnant des intensités de 20/25 mm/h très temporairement, aussi bien en plaines intérieures que sur les Cévennes. Ainsi, d'ici vendredi soir, des cumuls de 5 à 10 mm, localement 20 à 25 mm, sont prévus en plaine, soit un événement tout ce qu'il y a de plus banal (Hérault/Gard). En Cévennes, 100 à 150 mm sont à prévoir en général sur 3 ou 4 jours avec ponctuellement 200 à 300 mm entre l'Aigoual et le sud du Mont-Lozère. Sauf évolution majeure d'ici là, cet épisode cévenol ne donnera que de petites crues. Nous resterons tout de même attentifs ces prochains jours aux évolutions de modélisations. 

Partager sur