Prévisions & Suivi en temps réel

Épisode cévenol et fort vent de sud : jusqu'à 250 ou 280 mm en 24h !

La semaine termine comme elle a commencé : sous le signe du soleil. Pour combien de temps ? Si la journée de demain samedi s'annonce bien ensoleillée, avant l'arrivée des nuages bas en toute fin d'après-midi et soirée, nos services surveillent attentivement l'épisode cévenol prévu entre dimanche et lundi matin. Cet événement - d'intensité NON EXCEPTIONNELLE - va affecter une large partie de nos Cévennes entre le nord-est de l'Hérault, le Gard, le sud de la Lozère ainsi que l'Ardèche.

Les plaines de l'Est de l'Hérault et surtout du Gard devraient également être bien arrosées, mais les cumuls y resteront ordinaires. C'est le vent de sud qu'il faudra surveiller, avec probablement d'intenses rafales durant plusieurs heures, orientées au secteur sud. Un scénario classique et généralement bien prévisible dont nous vous exposons les détails ci-dessous. Tout d'abord, à quoi est du cet épisode à venir ? Un talweg dépressionnaire va s'étirer ce dimanche entre l'Irlande et le nord de l'Espagne, en persistant plusieurs heures près du Golfe de Gascogne. 

Dans le même temps, une méso-dépression (il s'agit d'une dépression de petite dimension) va se constituer sur le golfe du Lion. Ainsi, durant 24h environ, le flux à haute altitude va se dynamiser au secteur sud/sud-ouest alors qu'en basses-couches il va très fortement se renforcer au secteur sud/sud-est. Les cisaillements directionnels sur toute la colonne troposphérique, associés à une saturation de la masse d'air en eau précipitable, favorisent dans cette situation des cumuls pluviométriques importants sur les reliefs, mais plus modérés en plaine. On parle ainsi d'épisode cévenol et non d'épisode méditerranéen.

Les premières précipitations sont attendues dans la nuit de samedi à dimanche, surtout entre l'Espinouse, le sud du Larzac, l'Aigoual et les Cévennes Gardoises. Quelques ondées peuvent circuler en plaines intérieures de l'Hérault et de l'Ouest du Gard. Dimanche matin, les pluies deviennent régulières sur toutes les Cévennes et parfois convectives, avec un maximum d'intensité de l'Aigoual au Tanargue Ardéchois en passant par toutes les Cévennes Gardoises. Des pluies peuvent aussi se produire surtout sur les plaines de l'est de l'Hérault et de l'Ouest du Gard. Enfin, on surveille les rafales de vent qui vont atteindre sur l'Hérault et le Gard des rafales de 80 à 100 km/h.

Entre dimanche après-midi et la nuit de dimanche à lundi, les pluies deviennent intenses sur les Cévennes du Gard et de l'Ardèche, avec parfois des intensités de 30 mm/h. Heureusement, l'absence d'une instabilité atmosphérique élevée (faibles valeurs de MUCAPE) devrait limiter le caractère orageux des précipitations. Toutefois, les cumuls vont rapidement devenir conséquents. On note en cours de nuit la mise en place d'une convergence des vents sur l'Est de l'Hérault puis le Gard, favorisant l'extension de bonnes précipitations jusqu'en plaines.

L'amélioration ne devrait se produire que lundi en début de matinée, avec évacuation de la perturbation vers l'Est. Ainsi, en 24h, nous attendons des cumuls conséquents par endroits : seulement 10 mm sur les plaines littorales mais fréquemment 20 à 40 mm en plaines intérieures, 50 à 80 mm sur les zones de piémonts, 120 à 160 mm généralisés sur les Cévennes, 200 à 240 mm autour de Génolhac et pourquoi 250 à 300 mm près de la Croix de Bauzon / la Souche en Ardèche. 

Des crues modérées sont à prévoir sur le fleuve Hérault et les Gardons. Elles pourront être plus significatives en Ardèche, bien que l'absence de lames d'eau horaires extrêmes semble sérieusement limiter le risque de crues majeures. Un scénario que nous allons continuer d'affiner prochainement. 

Partager sur