Prévisions & Suivi en temps réel

Episode cévenol en fin de semaine : à quoi s'attendre ?

Aujourd'hui débute un épisode cévenol, le premier de l'année. Dès la matinée, quelques pluies ont déjà commencé à tomber, accompagnées de coups de tonnerre. En effet, synoptiquement, un large cut-off d'altitude est en train de stationner au Nord des Açores, et de l'autre côté, une large dorsale anticyclonique remonte du Maghreb, aux portes de l'Europe. Dans ce contexte, de l'air chaud, parfois accompagné d'instabilité remonte. Sur le Sud-Ouest de la France, des valeurs dépassant les 30°C ont été relevées. Sur le Languedoc, c'est un temps généralement gris en raison des nuages marins qui stagnent, avec le développement de pluies parfois orageuses. Avec le flux de Sud persistant, le temps agité risque de se maintenir pendant plusieurs jours. Quels sont les événements attendus ces prochaines heures / ces prochains jours ?

Cet après-midi, les pluies stagnantes sur les Cévennes se renforcent et prennent un caractère orageux en raison de l'augmentation de l'instabilité. La CAPE peut atteindre 1500 à 2000 J/kg localement, ce qui signifie que le risque orageux peut être significatif. Ces orages stationnaires peuvent apporter d'importants cumuls déjà par endroits, notamment sur l'Ardèche où les 250 à 300 mm sont possibles. Sur le Gard et la Lozère, notamment sur un axe Valleraugue à Villefort, les cumuls sont moindres, même si 150 à 200 mm ne sont pas exclus jusqu'à vendredi matin. 


Carte : Cumuls de pluie jusqu'à vendredi 06h (AROME)


Ce vendredi matin, les pluies fortes tombent toujours sur le même axe avec le maintient d'un caractère orageux. C'est durant cette période que les intensités pluviométriques peuvent atteindre leur paroxysme avec le déclenchement de fortes crues probables. La Cèze, les Gardons et l'Ardèche y seraient concernés. C'est une période à surveiller avec des cumuls supplémentaires atteignant facilement 100 à 150 mm.

 

Si le soleil peut faire de belles apparitions sur les plaines languedociennes dans l'après-midi, les reliefs cévenols restent soumis à des pluies persistantes qui se regénèrent. Elles s'accentuent à nouveau en soirée et en nuit suivante avant de se décaler très progressivement vers le Nord, en direction de Annonay à l'aube. Les cumuls totaux entre aujourd'hui et samedi matin peuvent atteindre localement 400 mm sur les zones les plus exposées avec un risque d'inondations qui n'est pas exclu.

Carte : Précipitations prévues ce vendredi entre 06h et 07h du matin (AROME)


Pour ce week-end, le temps est moins agité, même si quelques pluies faibles tombent sur les montagnes. C'est dimanche dès l'après-midi, à l'aide d'un regain en instabilité et d'un nouveau forçage, que de nouvelles fortes pluies orageuses sont à redouter. Attendez-vous donc à de nouveaux importants cumuls à partir de cette date. Selon les analyses des différents modèles à moyen et long terme, ces pluies semblent être durables, au moins jusqu'à lundi soir d'après le modèle européen CEP, et mercredi matin selon le modèle américain GFS. Nous apporterons plus de précisions quant aux cumuls de ce second épisode cévenol.


Partager sur