Prévisions & Suivi en temps réel

Encore des gelées avant un redoux et le retour de la pluie !

Un changement de temps se met en place pour cette semaine. Actuellement, nous sommes sous l'influence d'un flux d'Est continental bien froid. Ce contexte a été favorables à de fortes gelées la nuit dernière sur la région. On peut relever -1,7°C à Nîmes-Courbessac, -2,1°C à Montpellier-Fréjorgues, -4,4°C à Saint-Quentin-la-Poterie ou encore l'exceptionnel trou à froid de la Lèque près de Lussan avec -11.9°C. Ces gelées arrivent malheureusement dans un contexte où les arbres fruitiers sont déjà dans un stade bien avancé avec malheureusement des dégâts à redouter de ce côté là. La nuit prochaine, le gel sera encore présent avec encore une importante réserve d'air froid. Toutefois, les gelées seront moins généralisées avec l'arrivée des entrées maritimes sur l'Hérault puis sur une partie du Gard.

Dès demain, l'humidité sera en hausse avec à la clef de nombreux nuages bas entre Hérault et Gard pouvant apporter de la bruine ou de la pluie faible entre les Cévennes et l'Hérault. En soirée et nuit suivante, des averses concerneront également l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Ces précipitations resteront bien faibles bien que nous pouvons attendre jusqu'à 30 mm sur l'Ouest de l'Hérault.

Carte : Météociel

Les entrées maritimes encore présentes mercredi matin, perdront du terrain pour laisser place à un beau soleil l'après-midi sur la majorité de la région. Mais c'est surtout entre jeudi et vendredi que le flux marin va s'installer. Dans ce contexte, les entrées maritimes vont se multiplier pour dominer sur une large partie de la région pour cette fin de semaine. Conséquence directe sur des nuits plus nuageuses synonymes de températures plus douces et des gelées qui perdent du terrain voire disparaissent totalement.

Cette composante marine plus douce mais plus humide devrait persister au moins jusqu'au week-end prochain. De plus, le contexte pourrait devenir de plus en plus dépressionnaire à l'approche du week-end avec par conséquent un risque de pluie en hausse. Certains scénarios sont très pluvieux, notamment sur le Roussillon. Cela serait une aubaine et mettra un net coup de frein à la sécheresse hivernale qui s'est durablement installée.

Carte : Meteologix

Illustration du risque de pluie avec la carte d'accumulation de pluie du modèle Européen CEP ci-dessus d'ici mardi prochain. Attention, il s'agit ici uniquement d'une carte illustrant nos propos sur le contexte global qui serait favorable au retour de bonnes pluies méditerranéennes. Pour autant, l'échéance est encore lointaine et la situation va encore évoluer d'ici là. Si cette pluie venait à se confirmer, elle serait doublement bénéfique avec l'arrêt des gelées et l'apport de ces précipitations qui feraient grand bien à la nature.

Partager sur