Prévisions & Suivi en temps réel

Encore de la chaleur avant une dégradation incertaine la semaine prochaine

Nous sommes actuellement sous l'influence d'un anticyclone étiré de l'Afrique du nord jusqu'à la France. Cet anticyclone véhicule un flux de secteur Sud-Ouest avec des valeurs de 10 à 12°C à 850 hPa (il s'agit d'une altitude voisine de 1500 m environ en atmosphère "libre" = en plein air). C'est cette advection douce qui a favorisé les premières chaleurs sur nos contrées, avec des maximales qui ont dépassé les 25°C en plaine, parfois plus de 28°C sur le Gard et l'Hérault !

Il faudra bien en profiter ces prochaines 48h, car les conditions météorologiques vont sensiblement évoluer la semaine prochaine. D'une part, l'anticyclone va se rétracter très nettement vers l'Afrique mais nous assisterons d'autre part à la reprise des conditions dépressionnaires sur l'Atlantique et une partie de l'Europe. Ci-dessous, voici l'évolution du contexte synoptique entre ce samedi et mercredi prochain. 

En attendant le retour du "mauvais temps", nous aurons demain dimanche un temps parfaitement ensoleillé sur notre région. Contrairement aux jours qui viennent de passer, le mistral et la tramontane vont cesser. Les brises marines vont prendre le relais, avec des rafales de 30 à 40 km/h en mi-journée et après-midi. Dans ce contexte, les températures maximales seront plus hétérogènes que les jours précédents avec au mieux 17 à 18°C sur les plages (oui, on va se cailler en maillot de bain) mais jusqu'à 23/24°C dans l'intérieur des terres.

Lundi, le soleil continue de briller, bien qu'associé à des voiles de nuages élevés qui vont s'épaissir le soir. Retour de la tramontane entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et une bonne partie Ouest de l'Hérault. Vent plus faible, avec brises marines sur l'Est de l'Hérault et le Gard. Les températures restent très agréables, avec souvent 23/25°C en plaine en journée.

Mardi, les prévisions commencent à devenir incertaines pour mardi. Une zone de basses pressions va se constituer entre le Royaume-Unis et le golfe de Gascogne, toutefois de faible dynamisme. Dès lors, le flux va basculer au secteur sud sur notre région, avec une accentuation du vent marin. Les nuages sont se multiplier, avec des risques de pluie qui sont à confirmer entre mardi et mercredi. Certains modèles voient les pluies rester en mer, alors que d'autres voient les pluies déborder dans les terres.

Nous misons pour le moment sur des pluies possibles aussi bien sur nos plaines que sur nos reliefs, avec une baisse généralisée des températures, mais des cumuls restant globalement très limités. Voici ci-dessous l'accumulation du modèle CEP jusqu'à mercredi soir : 

Partager sur