Prévisions & Suivi en temps réel

Du beau temps mais jusqu'à quand ?

Nous connaissons actuellement une période durable de beau temps. En effet, nos régions sont situées sous l'influence d'un dôme anticyclonique centré sur le proche Atlantique. Ce dernier empêche aux dépressions de progresser jusqu'à nos contrées et conséquemment nous protège des perturbations. Concernant la suite du programme météo, nous soulignons une progressive évolution du contexte météorologique au cours des dix jours à venir. Selon les dernières modélisations, nous devrions profiter de conditions anticycloniques jusqu'au week-end prochain.

Toutefois, l'anticyclone aura progressivement tendance à s'affaisser et à se rétracter vers l'Afrique du nord, à mesure que les dépressions Atlantiques vont se dynamiser et se renforcer entre le Groenland et le Royaume-Unis. Peu à peu, c'est donc une reprise du flux Atlantique qui va se mettre en place sur l'Europe de l'Ouest, dont la France, avec à horizon moyen une probabilité non négligeable de dégradations. Ci-dessous, voici l'évolution de ce contexte synoptique météorologique entre demain mercredi et le début de semaine prochaine : 

En attendant, nous avons une bonne nouvelle : le mistral et la tramontane vont progressivement se calmer. Nous disons bien progressivement, car le vent sera encore très actif pour demain mercredi avec des rafales de 70 à 80 km/h sur la vallée du Rhône, l'Aude et le nord du Roussillon. Jeudi, poursuite d'un temps bien ensoleillé avec cette fois le ralentissement net du vent. Nous aurons encore des rafales de 30 à 40 km/h le matin, puis le vent va s'arrêter l'après-midi avec même le retour des brises marines, surtout sur l'Aude (autan).

Entre vendredi et samedi, nous aurons quelques nuages bas en début de matinée puis rapidement le soleil va s'imposer. Mistral et tramontane vont totalement se calmer, avec encore de petites bourrasques en vallée du Rhône et Corbières, si bien que les brises marines s'imposeront en cours d'après-midi sur le reste de la région. Températures minimales très fraîches dans les campagnes, alors que les maximales seront en hausse de partout (voir cartes ci-dessous). Attention : les valeurs ne sont pas à prendre au pied de la lettre : les minimales seront plus froides de 2 ou 3°C dans les campagnes déventées. 

Pour le début de semaine prochaine, une dépression Atlantique pourrait se rapprocher de notre pays. Nous employons pour le moment le conditionnel, car l'échéance demeure assez lointaine. Les modèles saisonniers tout comme les modèles déterministes/ensemblistes voient autour du 19 octobre la mise en place d'un talweg dépressionnaire plus ou moins dynamique, plus ou moins étendu, entre l'Islande et le proche Atlantique. Le flux devrait alors se soulever au secteur sud, avec conséquemment un risque de perturbations autour de la Méditerranée.

A cette heure, il faudra voir si le talweg est suffisamment enfoncé pour favoriser une grosse dégradation ou si à contrario il n'est pas très profond, limitant dès lors le risque de pluies et d'orages. Nous misons tout de même sur une dégradation peu avant le 20 octobre, mais d'une nouvelle période de beau temps d'ici là, jusqu'à dimanche prochain au moins... 

Partager sur