Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation météo active ce vendredi avec pluie, vent et neige !

Un toboggan dépressionnaire très dynamique s'étire actuellement entre l'Islande et le proche Atlantique. Dans les prochaines heures, il sera prolongé d'un minimum dépressionnaire très creux au large de la Bretagne, responsable d'une forte tempête nommée "Alex". Ce minimum devrait pointer vers 960/962 hPa en cours de nuit prochaine, engendrant des rafales de 140 à 160 km/h près du Morbihan, ponctuellement davantage encore. Risques significatifs de dégâts dans cette zone.

Sur nos régions Méditerranéennes, nous n'aurons pas de tempête mais une dégradation pluvio-orageuse-venteuse-neigeuse tout de même significative. Nous surveillerons : le retour de la neige en moyenne montagne, le vent de sud assez fort en vallée du Rhône, les orages plutôt près de la Côte d'Azur et des cumuls pluvieux significatifs (sans présenter de sévérité) sur nos plaines du Languedoc. Ci-dessous, retrouvez les détails : 

Cette dégradation va débuter dès vendredi matin, avec un axe de pluies orageuses parfois assez soutenues entre le Haut-Gard et surtout l'Ardèche (où la situation est à surveiller !) mais également des pluies d'abord faibles à modérées entre près des reliefs de l'Aveyron et de la Lozère. Avec la progression de l'anomalie dépressionnaire, les pluies vont s'étendre vers toute notre région entre la mi-journée, l'après-midi et la soirée.

Sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault, il va s'agir de pluies modérées mais assez régulières ! Entre le Gard et surtout de la vallée du Rhône à l'Ardèche, les précipitations seront convectives ou orageuses, donnant des intensités pluviométriques parfois supérieures à 30 mm/1h. On note également la présence d'un fort vent de sud en vallée du Rhône : temporairement des rafales de 80 à 100 km/h

Fait notable une nouvelle fois pour début octobre, un fort refroidissement va s'opérer en altitude lors de la bascule du vent au secteur nord-ouest. Dans ce contexte, après une limite pluie/neige relativement élevée en matinée, largement supérieure à 2000/2500 m selon les versants, cette dernière va s'effondrer dans l'après-midi avec un isotherme 0°C passant de 3000 m environ à 1400 m sur la Lozère, 1900 m sur les Pyrénées.

Dans ce contexte, il va neiger dès 1200/1400 m en lozere surtout entre l'Aubrac et la Margeride, ainsi que près du Mont-Lozère, sinon 1500/1700 m sur les Pyrénées, parfois un peu moins sur le Capcir/Puymorens. On attends une couche de quelques centimètres au-dessus de ces altitudes. Concernant les cumuls attendus, voici une estimation du modèle ARPEGE sur la carte ci-dessous à gauche d'ici la nuit de vendredi à samedi :

Partager sur