Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation incertaine vers le 20 octobre : des scénarios qui divergent

La période de beau temps persiste cette semaine sur la région, grâce aux hautes pressions qui subsistent sur le proche Atlantique, l'Espagne et la France. Les basses pressions sont quant à elles cantonnées loin au nord, en direction de la Scandinavie. Excellente nouvelle : la zone dépressionnaire qui a stationné entre le nord de l'Italie et les Balkans se résorbe très rapidement si bien que le mistral et la tramontane vont se calmer. Vous l'aurez compris, le beau temps va encore se maintenir durant plusieurs jours.

Pour la suite du programme, les scénarios divergent. Le modèle CEP voit une dégradation significative (mais non exceptionnelle) alors que le modèle GFS voit un contexte plus anticyclonique. Commençons par le commencement. Demain jeudi, le soleil va se maintenir. Le mistral souffle en rafales de 40 à 50 km/h en matinée sur le Gard mais le vent est déjà faible ailleurs. L'après-midi, pour la première fois depuis longtemps, les brises marines marquent leur retour sur nos départements. Nuit fraîche là où le vent va s'arrêter, alors que la douceur va dominer l'après-midi :

Ces températures modélisées ne sont pas à prendre au pied de la lettre : il va faire entre 4 et 7°C dans les campagnes déventées et 8 à 10°C là où le vent persiste. L'après-midi, nous aurons fréquemment 19 à 20°C en plaines et bord de mer. Pour vendredi, nous aurons quelques brumes/entrées maritimes en matinée sur les basses plaines de l'Aude, de l'Hérault et du Gard, alors que le soleil domine dans l'arrière-pays. Au fil des heures, le soleil s'impose de partout. Il est néanmoins voilé de quelques nuages élevés.

Votre week-end sera aussi ensoleillé. Il y aura quelques nuages bas en début de matinée, puis rapidement un grand soleil. Petit bémol, mistral et tramontane vont se réveiller modérément avec des rafales de 40 à 60 km/h dans les couloirs habituellement exposés de la vallée du Rhône, de l'Aude/Corbières et de la plaine du Roussillon. Les températures vont demeurer relativement agréables en journée, après des nuits assez fraîches. Des pointes à 20 ou 21°C sont attendues sur l'Est du Languedoc, alors que les 22 à 23°C sont envisagés de l'Ouest de l'Hérault jusqu'aux Pyrénées-Orientales.

La semaine prochaine, la prévisibilité devient médiocre avec de grandes divergences entre les modèles (voir les deux cartes ci-dessous). De façon générale, nos prévisionnistes soulignent la mise en place d'un contexte dépressionnaire sur l'Atlantique. Les incertitudes proviennent plutôt du fait de savoir si ces dépressions vont suffisamment s'enfoncer sur le proche Atlantique pour nous influencer ou si, à contrario, elles vont rester à l'écart de nos contrées nous protégeant des perturbations.

Sur le modèle GFS, les hautes pressions persistent des Açores aux régions Méditerranéennes Françaises et à l'Italie. De grosses dépressions circulent vers les Îles Britanniques. Dans ce scénario, flux de sud-ouest très chaud pour la saison et sec sur notre région. Sur CEP, un vaste talweg dépressionnaire s'enfonce sur le proche Atlantique. Le flux pivote au sud, favorisant un temps pluvio-orageux près de la Méditerranée vers le 20 ou 21 octobre. Ce scénario sera à affiner prochainement. 

Partager sur