Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation entre lundi et mardi : vers de nouvelles pluies sur l'Est du Languedoc

Une petite goutte froide dépressionnaire circule actuellement sur l'Espagne. Si elle favorise la formation de nuages bas sur l'Ouest du Languedoc et le Roussillon, nous en sommes suffisamment éloignés pour ne pas être concerné par les fortes précipitations affectent la côte Catalane Espagnole et de la Costa Brava. La sécheresse se poursuit donc sur l'Ouest de notre région, particulièrement entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales, mais aussi sur l'Ouest de l'Hérault. Ce week-end, les hautes pressions anticycloniques vont globalement se maintenir entre la France, l'Allemagne et la Pologne.

Entre lundi et mardi, un changement de circulation atmosphérique est à prévoir. Les dépressions sur l'Atlantique vont progresser jusqu'au golfe de Gascogne, surtout pour la journée de mardi. Le talweg dépressionnaire devrait balayer le nord de l'Espagne, tout l'Ouest de la France et finir sa course sur les régions Méditerranéennes. Dans ce contexte, une dégradation pluvio-orageuse est à nouveau attendue. Toutefois, les derniers scénarios laissent entendre que ce sont les mêmes secteurs qui seront touchés : le Gard et probablement l'Hérault, ainsi qu'une partie de la Lozère. Voici les dernières prévisions. 

La dégradation s'annonce d'abord nuageuse. Elle se mettra en place dans la nuit de dimanche à lundi. Dans cette première phase, on peut avoir des pluies faibles orographiques, étirées sur les versants sud des Cévennes Gardoises et Héraultaises. De petites pluies pourront aussi toucher d'ici lundi matin les plaines de l'Hérault mais aussi de l'Aude. Lundi dans la journée, les nuages restent nombreux de partout. Le temps est sec sur les Pyrénées-Orientales et la vallée du Rhône, mais des pluies se maintiennent sur les plaines de l'Aude et de l'Hérault, tout en gagnant l'Ouest du Gard.

La masse d'air ne semble pas instable, ce qui limite la probabilité d'orage et l'intensité des précipitations. Dans la nuit de lundi à mardi, les pluies pourraient se décaler vers le Gard tout en persistant sur l'Est de l'Hérault. Elles touchent aussi les Cévennes et une partie de la Lozère. Par contre, il semble que le temps s'assèche sur l'Ouest de l'Hérault et de l'Aude, où les cumuls de la journée auront été modestes, 5/10 mm en général, parfois un peu plus comme le suggère le modèle ARPEGE ci-dessous :  

Mardi, le scénario est plus incertain. Le vent marin pourrait se renforcer sur les plaines de l'Est de l'Hérault et du Gard, advectant de l'air plus humide et instable. Une anomalie de basse tropopause va arriver de l'Ouest en cours de journée. Le modèle GFS voit une perturbation pluvieuse donnant de bonnes précipitations dans l'intérieur du Languedoc (Gard/Hérault) et quelques averses passagères sur l'Aude. La Lozère aurait de bonnes pluies. Le bord de mer serait à contrario moins arrosé.

Le modèle CEP propose un scénario différent, avec des pluies copieuses centrées sur les plaines du Gard et associées à un risque d'orages ponctuels (voir carte ci-dessous). Le scénario est donc à préciser prochainement. Retenez globalement que cet épisode ne devrait pas être très virulent, même si CEP semble plus humide que GFS. Le temps devrait ensuite s'assécher pour mercredi. 

Partager sur