Prévisions & Suivi en temps réel

Dégradation ce samedi : pluies, risque d'orages et un peu de neige en montagne

Une dégradation active mais demeurant ordinaire en cette saison est attendue pour demain samedi. Nous sommes actuellement sous l'influence d'un système dépressionnaire qui s'étire de la Grande-Bretagne à l'Espagne, en lente résorption. Demain, une dépression va se creuser en début de matinée sur l'Espagne, avant de remonter tout en se dynamisant vers la France, sur un axe Pyrénées - Centre - Benelux. Cette dépression va piloter une anomalie de basse tropopause qui va traverser quasiment tout le pays. Il s'agit d'un forçage atmosphérique en altitude.

A l'avant de cette anomalie, de l'air très doux est en place, aussi bien au sol qu'en altitude. A l'arrière, de l'air bien plus froid (en comparaison) est présent surtout en altitude. Ce contraste de masses d'air, associé à une dynamique atmosphérique marquée, va favoriser une frontologie convective, avec de la pluie, des orages et même un peu de neige. Nos régions Méditerranéennes vont être concernées. On fait le point ci-dessous. 

Concernant notre région, le Languedoc-Roussillon, la dégradation ne sera pas de la même intensité de partout. Nous attendons des nuages bas nombreux dès le matin entre l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et le nord des Pyrénées-Orientales. Quelques gouttes ou averses sont déjà à prévoir, surtout près des Cévennes et dans l'intérieur de l'Aude ou de l'Hérault. Au fil des heures, les nuages envahissent toute la région, sauf la vallée du Rhône qui va profiter d'éclaircies plus durables. Des averses gagnent alors le nord de l'Aude, l'Aveyron, le nord de l'Hérault et de l'Ouest Gard, ainsi que les Cévennes/Lozère.

La véritable "aggravation" va débuter en milieu/fin d'après-midi sur l'Aveyron, avec la mise en place d'un axe pluvio-orageux qui peut éventuellement déborder sur l'extrême nord de l'Aude - près de la Montagne Noire - ou encore du côté de l'Hérault (Espinouse/Minervois). Toutefois, une grande partie des PO et de l'Aude restent à l'écart, ainsi que sur l'Ouest de l'Hérault, avec uniquement quelques ondées. En progressant vers l'Est, cet axe pluvio-orageux devrait se renforcer, notamment en fin de journée et soirée, en touchant cette fois une large partie du tiers Est de l'Hérault et des plaines Gardoises, ainsi qu'en Cévennes et Lozère : 

Au passage de cette ligne, l'isotherme 0°C va s'abaisser en Lozère vers 1400/1600 m, donnant une limite P/N temporairement voisine de 1200/1400 m selon les secteurs. Cet abaissement se produira vraiment en fin de front : les quantités seront donc limitées, 1 à 3 cm sur les sommets, rarement un peu plus. Concernant les cumuls pluvieux, dont nous vous présentons l'estimation sur la carte ci-dessous, ils s'annoncent hétérogènes d'un secteur à l'autre. Du côté des Pyrénées-Orientales, 1 à 2 mm sont envisagés en plaine littorale et jusqu'à 5 à 8 mm sur les Fenouillèdes.

Sur l'Aude, nous attendons 2 à 5 mm en général, rarement un peu plus près de la Montagne Noire. Du côté de l'Hérault, 3 à 5 mm en bord de mer mais 10 à 15 mm sur les Cévennes, loc. 25 mm sur les versants exposés, ainsi que 10/15 mm en limite du Gard sous l'axe orageux. Côté Gard, 2 à 5 mm en Camargue, mais 5 à 10 mm en plaine et localement 15 à 20 mm sous l'axe. C'est sur les Cévennes et le sud Lozère que les cumuls s'annoncent les plus copieux, avec 20 ou 30 mm en général, loc. 35 mm. Sur le nord de la Lozère, 10 à 15 mm en général, rarement 20 mm. 

Partager sur