Prévisions & Suivi en temps réel

Changement de temps la semaine prochaine : à quoi s'attendre ?

Cela fait quelques temps que nous vous en parlons. Un changement de temps va se mettre en place la semaine prochaine. Il se fera en plusieurs étapes d'ici la fin du mois de novembre avec des conséquences potentiellement bien différentes. Avant cela, la fin de la semaine sera dominée par les hautes pressions. Un anticyclone s'installe actuellement sur la France et devrait stagner jusqu'à ce week-end. Cet anticyclone bloque les échanges de masse d'air et l'air frais ou froid est bloqué près du sol. C'est pourquoi une bonne partie du pays est sous la grisaille en ce moment. La situation est différente sur notre région à l'aide du vent qui souffle sur les secteurs habituellement exposés.

Nous allons donc profiter d'un large soleil jusqu'à samedi. Dès samedi, le vent s'arrêtera signe du changement de temps qui se mettra en place. Conséquence directe de l'arrêt du vent, des entrées maritimes se formeront. Elles concerneront surtout l'Aude mais elles s'imposeront progressivement dimanche sur quasiment l'ensemble de la région.

Carte : Tropicaltidbits

Entre dimanche et lundi, les hautes pressions vont s'évacuer de notre pays. Elles laisseront la porte ouverte à une goutte froide qui va glisser de l'Écosse vers le Golfe de Gascogne (voir schéma ci-dessus). Elle drainera de l'air un peu plus frais avec elle mais le fait qu'elle plonge sur l'Atlantique aura une autre conséquence. C'est un flux marin qui devrait prendre le dessus la semaine prochaine. Ainsi, le temps devrait se dégrader et cela confirme nos dernières prévisions. La pluie devrait donc faire son retour sur la Méditerranée. La localisation comme l'intensité sont encore incertaines car elles dépendent entièrement du placement exact de cette goutte froide.

Cela ne sera que la première étape. En effet, en deuxième partie de semaine prochaine (après le 25 novembre), nous surveillons une possible descente d'air froid. Nous devrions rester dans un régime de blocage anticyclonique sur l'Atlantique. Cela force les échanges méridiens. Plus concrètement, les dépressions qui circulent plus au Nord entre Islande, Écosse et Scandinavie ont une facilité d'accès pour glisser sur notre pays plutôt qu'être repoussé par le courant Océanique (voir schéma ci-dessous).

Carte : Pivotal Weather

Un flux de Nord dynamique est un scénario probable pour la fin novembre. Cela aurait pour conséquence une nette baisse des températures sur tout le pays dont notre région. Généralement, ce schéma est favorable à un froid sec et venté autour de la Méditerranée mais c'est encore loin et des évolutions sont plus que probables. Bien entendu, compte tenu de l'échéance, cela reste à affiner mais c'est un signal solide qui était entrevu par les modèles à moyen/long terme et qui commencent à ressortir sur des modèles plus court terme.

En conclusion, le changement de temps devrait débuter par un temps plus perturbé en début de semaine prochaine. Le risque de pluie reste à affiner tant sur la localisation que sur l'intensité. Par la suite, ce temps perturbé pourrait laisser place à un froid plus intense mais plus sec pour la fin novembre. Situation à suivre dans les prochains jours pour confirmer ou non cette chronologie.

Partager sur