Prévisions & Suivi en temps réel

Chaleur record en Méditerranée : jusqu'à 40-41°C ces prochains jours !

C'est un épisode caniculaire remarquable qui est en cours sur la Méditerranée. Bien qu'il soit moins exceptionnel sur notre région, l'Italie, avec 48,8°C, a battu hier le record absolu de chaleur pour l'ensemble de l'Europe. Dans la même journée, la Tunisie a également battu son record absolu national avec 50,3°C. Désormais, nos regards se tournent vers le Maroc et l'Espagne. Des pointes de 49 ou 50°C ne sont pas exclus au Maroc qui pourrait s'approcher de son record national tandis que l'Espagne pourrait également battre son record de 47,3°C avec 47 à 48°C attendus dans le Sud du pays. Cet air caniculaire va également apporter de plus en plus d'instabilité avec un temps parfois lourd et orageux.

La nuit prochaine, une anomalie de basse tropopause va circuler sur notre région. A la faveur d'une humidité en hausse, les nuages vont rapidement se multiplier. L'instabilité de la masse d'air sera suffisamment importante pour le développement d'orages. Il s'agit d'une situation assez classique en période caniculaire où des orages se forment en soirée et nuit suivante alors qu'ils ont plus de mal à se développer l'après-midi en raison d'un air trop sec.

Carte : Météociel

Ci-dessus, il s'agit de l'animation du point de rosée pour ce soir. On remarque bien une hausse du point de rosée assez nette (couleurs passant du orange au rouge). Cela témoigne du passage des orages en début de nuit. Ils devraient rester d'intensité assez classique bien que des bourrasques de vent et de la grêle soient possibles localement. Le soleil sera rapidement de retour dès le lever du jour vendredi pour briller au milieu de rares nuages élevés. Samedi sera également une journée ensoleillée. En effet, la dorsale anticyclonique devrait être à son paroxysme entre vendredi et samedi. Ces deux journées devraient être le point culminant de cet épisode caniculaire.

Ci-dessous, zoom sur les maximales attendues ce samedi après-midi. Sans être dans les records, ces températures restent exceptionnelles même en plein été en Méditerranée. Un rappel semble malheureusement nécessaire mais la station de Nîmes n'avait enregistré que deux fois 40°C en l'espace de 100 ans, oui deux fois en 100 ans. Depuis 2017, la barre des 40°C a été atteinte chaque année et si elle l'est cette année, cela fera cinq ans de suite. Si l'on prend un recul de cinq ans, avoir 40°C devient normal mais ce n'est pas ça la climatologie.

Carte : Météociel

Comme on peut le voir sur les cartes ci-dessus, les 40°C devraient être aisément dépassés samedi sur le Gard. Nous pourrions même atteindre 41°C dans un triangle Nîmes-Uzès-Alès. Dimanche restera caniculaire avec encore 39 à 40°C. Dimanche pourrait d'ailleurs être de nouveau plus instable et il faudra surveiller un risque d'orages caniculaires dans l'arrière-pays, notamment près des Cévennes. Nous y reviendrons d'ici là. Ce n'est que lundi que la baisse des températures s'opérera. Les maximales seront de 30 à 35°C selon les secteurs. La baisse continuera mardi avec des températures autour de 28-30°C..

Partager sur