Prévisions & Suivi en temps réel

Canicule : des scénarios extrêmes pour la fin juillet !

Ce lundi 18 juillet 2022 est historique à l'échelle de la France, avec de très nombreux départements qui ont dépassé les 40°C sur l'Ouest du pays et des records absolus pulvérisés. Nos régions Méditerranéennes ont également connu une journée très chaude, surtout dans l'intérieur des terres où l'on dépasse les 35°C depuis bientôt 10 jours. Il a fait jusqu'à près de 40°C en Haut-Gard une nouvelle fois ! On doit cet épisode caniculaire à une petite goutte froide qui circule au large du Portugal et qui joue un rôle de "pompe à chaleur" en soulevant un flux de sud Saharien.

Les projections pour les 7 à 10 jours sont encore incertaines mais il y a de très grandes probabilités que les fortes chaleurs se maintiennent en Méditerranée - contrairement au reste de la France où une accalmie est attendue rapidement - avec un nouveau pic de canicule prévu en fin de semaine. Aussi, certains scénarios deviennent extrêmes d'ici le week-end prochain, avec des valeurs très largement supérieures à 40°C sur nos plaines (incertain pour le moment mais le risque est présent). En bref, tout est réuni pour une canicule durable et intense (supérieure à 2003 !). Voici le contexte synoptique de la semaine :

La journée la moins chaude de la semaine est attendue demain mardi. Nous aurons quelques nuages bas/brouillards sur les plaines littorales en matinée, déjà du soleil dans l'intérieur. Le soleil va ensuite se généraliser à toute la région au fil des heures. Brises marines généralisées, avec des rafales de 35/40 km/h fréquemment, parfois 50/60 km/h sur les reliefs et l'intérieur de l'Aude (Autan). C'est ce vent marin qui pousse les plus fortes chaleurs entre Paris et Lille et qui permet un bref 'rafraichissement' sur notre région. Maximales de 26/28°C en bord de mer, 30/31°C dans l'intérieur de l'Aude et de l'Ouest Hérault, 32/34°C dans l'intérieur des PO et de l'Est de l'Hérault. Le Gard restera très chaud, avec 35 à 37°C dans l'intérieur, loc. 38°C en limite de l'Ardèche et de la Drôme.

Mercredi : soleil de partout. La tramontane s'installe dès le matin sur l'Aude et les PO. Elle gagne progressivement l'Hérault dans l'après-midi, puis le mistral va se lever (après des brises marines diurnes) en soirée sur le Gard. Bascule au vent de terre = températures en hausse, assèchement de la masse d'air et risque maximal d'incendies. Jeudi, le soleil est encore généralisé et le mistral/la tramontane soufflent modérément. Retour de quelques brises marines en plaines littorales en cours d'après-midi, avec des axes de convergence des vents. Les températures vont donc flamber : 

Il devrait faire 37°C sur les plaines des PO et de l'Aude, localement 38°C mais souvent 38 à 39°C sur l'Hérault et le Gard. Des pointes à 40°C sont probables près de Lunel ou de Nîmes, une nouvelle fois ! Vendredi... le soleil est encore là. Le mistral et la tramontane persistent en matinée dans les secteurs habituels (Aude / Gard) puis les brises marines s'installent lentement l'après-midi. De nouvelles valeurs voisines de 40°C sont attendues dans l'intérieur du Languedoc.

La suite ? Tous les scénarios ne se ressemblent pas. Toutefois : notez que le modèle CEP (actualisation d'hier soir) et le modèle GFS (actualisation de ce matin) voient des valeurs exceptionnelles en début de semaine prochaine. Certains scénarios montent à 45°C ! Ils ne sont pas majoritaires, mais compte tenu de la récurrence actuelle, nous restons vigilants. 

Partager sur