Prévisions & Suivi en temps réel

Canicule autour de la Méditerranée : à quoi s'attendre ?

Le dôme d'air chaud se constitue actuellement en Méditerranée. Il sera particulièrement virulent entre le Maghreb et l'Espagne où les températures qui s'annoncent pourraient bien battre des records. En effet, les modélisations atteignent 46 voire 47°C dans le Sud de l'Espagne en fin de semaine. Il en sera de même entre Algérie et Maroc. Cet air bouillant va rapidement gagner du terrain vers la France en restant essentiellement autour de la Méditerranée, là où la canicule est attendue. Regardons en détails ce qui est attendu cette semaine pour savoir quels secteurs sont concernés et avec quelle intenstié.

La hausse des températures a déjà eu lieu aujourd'hui mais elle va se poursuivre demain. Dans un ciel dégagé et avec un vent marin assez faible, les maximales vont nettement grimper sur la région pour atteindre 36 à 37°C sur de vastes zones. Des pointes de 38 à 39°C sont possibles. Rappelons que ces températures attendues le sont à l'ombre dans des conditons normalisées de mesure. Le ressenti pourrait être bien supérieur au soleil.

Cartes : Météociel

Comme on peut le voir sur la carte ci-dessus, sir les 36-37°C seront généralisés aux plaines, la point à 38 ou 39°C est attendue sur le bassin Nîmois. Le thermomètre sera, comme souvent, bien plus tempéré sur le littoral en raison des brises marines. Est-ce réellement une canicule ? En réalité, pour parler de canicule, il faut également tenir compte des températures nocturnes. Si les maximales seront largement au-dessus du seuil, il n'en est pas de même pour les minimales. En effet, le thermomètre pourrait se trouver sous le seuil (plus ou moins autour de 23°C selon les départements). Les températures resteront très douces la nuit avec des minimales de 18 à 20°C en général mais des pointes de 22 à 24°C sont possibles dans les zones urbaines, secteurs ventés ou lors de passages nuageux nocturnes. Nous serons donc très proches des seuils.

Autre fait notable, c'est la stabilité des températures maximales. En effet, jeudi, vendredi, samedi puis dimanche, nous devrions conserver ce même ordre de grandeur avec 36 à 38°C généralisés sur les plaines de la région avec des pointes de 39 à 40°C surtout sur le Gard avec des littoraux toujours plus à l'écart. Pas de record en vue mais des températures remarquablement élevées sur une durée assez importante. Les températures ne devraient baisser qu'à partir de lundi prochain et cela reste encore à confirmer. Rappelons que la température maximales moyenne pour Nîmes une mi-août est de 30°C. Nous serons donc 8 à 10°C au-dessus des moyennes bien qu'il y en aura toujours pour dire que "c'est l'été, c'est normal".

Carte : Tropicaltidbits

En conclusion, si nous pourrions être tout juste sous les seuils pendant la nuit, la succesion de températures maximales de 38 à 40°C sur une durée, a priori, de 5 jours suffit à parler de canicule. Tous les départements Méditerranéens seront concernés mais plus particulièrement le Gard, département où les températures les plus élevées sont attendues sur notre région (et par extension le Sud de l'Ardèche). Cette canicule devrait prendre fin lundi prochain mais cela reste à confirmer au fil des actualisations de la semaine.

Partager sur