Prévisions & Suivi en temps réel

Baisse modérée des températures et retour de la neige sur nos reliefs en fin de semaine

Une vague de froid concerne actuellement une bonne partie de l'Europe en débordant assez largement vers le nord de la France, où des chutes de neige remarquables se produisent actuellement. Nos régions Méditerranéennes sont en marge et devraient globalement le rester, bien qu'une baisse des températures va prochainement se produire, associée au passage de petites perturbations peu marquées. Détails ci-dessous. Pour demain mercredi, nous pouvons espérer de belles éclaircies en plaines et bord de mer, parfois contrariées par quelques passages nuageux, plus nombreux aux premières heures de la matinée.

Le temps va rester bouché sur nos reliefs, avec même quelques averses dans l'intérieur de l'Aude et sur le Capcir. Températures douces, avec des minimales de 5 à 8°C des plaines intérieures vers les plaines littorales, 0 à 2°C vers 1000 m. L'après-midi, progression des maximales avec souvent 13 ou 14°C en plaine, grâce à l'ensoleillement, côté Languedoc et plutôt 11 à 12°C côté Roussillon. Pour jeudi, journée ensoleillée sauf sur l'Aude où les nuages bas s'annoncent tenaces. La baisse des températures s'amorce, avec ci-dessous la carte des minimales et maximales prévues pour cette journée : 

Pour vendredi, la situation est incertaine avec un ressenti qui pourrait s'avérer bien hivernal ! Un talweg dépressionnaire va traverser le pays d'Ouest en Est. En basses-couches, c'est à dire au sol, les températures auront encore baissé d'un cran. En altitude, de l'air doux va gagner l'Atlantique, alors que de l'air très froid va stationner sur l'Est de la France (jusqu'à -12°C à 850 hPa - l'équivalent d'environ 1500 m). Conséquemment, un conflit de masse d'air va se produire, avec la mise en place d'une petite dépression en Méditerranée.

Nous n'allons pas créer de faux suspens : il ne va pas neiger en plaine sur notre secteur ! Toutefois, en fonction du positionnement de l'anomalie dépressionnaire, nos reliefs pourraient connaître de bonnes chutes de neige, à une altitude assez modeste. Selon les deux principaux modèles GFS et CEP, la dégradation touchera 100% du Languedoc et du Roussillon, avec des cumuls de 4 à 7 mm côté plaine du Roussillon, 3 à 5 mm sur l'Est Audois et l'Ouest Hérault, sinon 10 à 15 mm sur les reliefs ainsi qu'en plaine Gardoise. Ci-dessous, voici le cumul de précipitations attendu par CEP (carte de gauche).

Sur la carte de droite ci-dessus, il s'agit de la couche de neige attendue. On constate que la limite P/N sera assez haute entre les Pyrénées et l'Espinouse, mais basse sur la Lozère et la moyenne/haute vallée du Rhône. Un bref épisode de neige lourde est possible sur la plaine Drôme/Ardèche, alors qu'il pourrait neiger dès 500 à 800 m en Lozère selon les ajustements d'ici là. En soit, un événement ordinaire, mais une couche de 10 cm est possible sur les plateaux, jusqu'à 15 ou 20 cm sur les crêtes du Mont-Lozère si ce scénario humide se confirme. Au conditionnel... car le modèle ARPEGE voit le gros des précipitations passer en mer.

Au même voici ce que voit GFS avec également la carte des précipitations (à gauche ci-dessous) et de la couche de neige (à droite ci-dessous). On est peu ou prou sur la même prévision que le modèle CEP, ce qui va dans le sens d'un temps perturbé, humide et froid pour cette journée sur notre région, avec de bonnes chutes de neige surtout côté Lozère. Pour le week-end, températures fraîches (de saison et/ou légèrement en-dessous) avec encore beaucoup de nébulosité. 

Partager sur