Prévisions & Suivi en temps réel

Baisse des températures la semaine prochaine !

La bourgogne s'est invitée chez nous pour cette nouvelle année. Brouillards et nuages bas sont nombreux et tenaces. La faute à des hautes pressions drainant un flux marin très "mou" et anticyclonique bloquant l'air près du sol et empêchant les échanges de masse d'air. L'humidité se retrouve bloquée et cela se traduit par ces brumes épaisses qui peuvent tenir toute la journée. Le ressenti peut être donc très différent entre les secteurs sous le brouillard et d'autres ensoleillés où le thermomètre grimpe plus facilement. Demain dimanche sera la dernière journée dominée par ces nuages bas avant un changement de temps attendu la semaine prochaine.

Nous allons entrer dans un régime d'ondulation plus ou moins marqué. Que cela signifie-t-il ? Comme son nom l'indique, le flux va onduler entre l'Atlantique et l'Europe. Prenons l'image de vagues. Au sommet de la vague, nous serons dans la crête anticyclonique avec donc possiblement des éclaircies mais aussi des nuages bas comme c'est le cas en ce moment. Au creux de la vague, nous serons dans la dépression avec un temps plus ou moins perturbé puis à l'arrière de la vague, l'air se rafraichira.

Carte : Pivotal Weather

Quelles sont les conséquences de ce régime de temps ? Dans la nuit de mardi à mercredi, une perturbation atténuée devrait traverser notre région. Elle apportera de faibles précipitations sur les reliefs avec la neige qui fera son retour sur les sommets de Lozère. Les pluies seront plus rares ou absentes en plaines où il s'agira essentiellement de passages nuageux. A l'arrière, le ciel se dégagera aidé par un mistral et une tramontane qui vont se renforcer.

Ce vent fort sera accompagné d'une baisse des températures. Rien d'exceptionnel en vue mais nous devrions retrouver des températures plus proches des moyennes de saison pour un début janvier. De plus, le vent accentuera le ressenti frais. Et la suite ?

Diagramme : Météociel

Le régime d'ondulations devrait se poursuivre dans des conditions un peu plus fraiches mais sans excès. Nous devrions alterner périodes de beau temps et d'autres faiblemetn perturbées. Lors de nuits claires et sur les plaines déventées, il faut s'attendre aux retour des gelées blanches. En bref, après cette période aux allures de printemps, nous devrions retrouver des conditions plus proches d'un hiver tout en restant loin du "grand froid".

Partager sur