Prévisions & Suivi en temps réel

Baisse des températures avec petites chutes de neige en montagne

Le contexte météorologique est sans grande évolution : une bulle anticyclonique s'est isolée sur la Scandinavie. Elle pilote un flux d'Est très froid en Europe de l'Est. Cet air froid continental va progresser dans les prochains jours jusqu'à l'Est de l'Allemagne, sans atteindre la France. De notre côté, nous demeurons sous l'influence d'un flux d'Ouest (courant zonal) qui favorise l'arrivée de dépressions par l'Atlantique. Ces dépressions affectent surtout le nord de la France, en apportant des pluies fréquentes.

Dans les jours à venir, de nouveaux talwegs dépressionnaires vont balayer la France, dont un devrait s'isoler dans le golfe de Gênes en Italie, favorisant une bascule temporaire du flux au secteur nord. Par conséquent, la baisse des températures est confirmée, avec peut-être les premières gelées blanches localement dans les zones déventées de plaine, mais aussi de petites chutes de neige sur les reliefs de la Lozère et des Pyrénées. Ci-dessous, voici l'évolution du contexte synoptique entre cette fin de semaine et mardi prochain 

Concrètement, un petit front froid va balayer notre région dans les prochaines heures (en cette fin de journée/début de soirée). Il donne des pluies en plaine, y compris du Roussillon, où l'on espère quelques millimètres de précipitations. Il tombe quelques flocons de neige en fin de front vers 1500 m en Lozère et 1800/1900 m sur les Pyrénées. C'est insignifiant. Toutefois, de l'air plus frais va s'engouffrer à l'arrière. Pour demain vendredi, les éclaircies du matin ne durent pas longtemps puisqu'un voile nuageux épais va envahir la région. Seul le Gard semble reste "au soleil" ainsi que les limites de l'Hérault.

La tramontane se réveille sur l'Aude et le Roussillon, à 50 ou 60 km/h. Quant aux températures, elles commencent à légèrement baisser. Les maximales vont atteindre 6 à 8°C en Lozère, mais 12 à 14°C sur les plaines intérieures et jusqu'à 16°C sur le bord de mer ainsi que du côté de Perpignan. Samedi, le ciel est voilé de nuages élevés qui vont lentement se dissiper en journée. Le mistral et la tramontane vont s'intensifier, notamment dans leurs domaines où les rafales atteignent jusqu'à 60 ou 80 km/h. Températures en baisse, avec des maximales de 3 à 5°C en Lozère au dessus de 1000 m, 10 à 11°C sur les plaines ventées et jusqu'à 14°C dans les zones plus abritées :

Dimanche, les nuages sont nombreux sur les reliefs. Nous attendons d'ailleurs quelques averses de neige sur les sommets de la Lozère, au-dessus de 1000 m environ temporairement. Un saupoudrage est possible mais ce sera à confirmer car l'intensité des précipitations devrait rester ordinaire. En plaine, le ciel alterne entre éclaircies et passages de nuages élevés assez denses. Ressenti plutôt mitigé par conséquent. Le vent de Nord-Ouest pourrait se renforcer nettement sur les reliefs, l'Aude et le Roussillon, avec un risque de rafales voisines de 100 km/h. Il sera plus faible surtout côté Gard.

Les gelées vont se généraliser en altitude avec souvent -2 ou -3°C au-dessus de 1000/1200 m sur les Pyrénées et la Lozère. Pas de gel en plaine en raison du vent, sauf peut-être sur la moitié nord du Gard. Le foehn se fera sentir du côté de Perpignan avec une nuit plus douce (9/10°C). Les maximales seront fraîches côté Languedoc, mais douces côté Roussillon l'après-midi. Lundi matin pourrait être encore plus frais si le vent se calme (à confirmer) avant une perturbation progressive vers mardi. 

Partager sur