Prévisions & Suivi en temps réel

A quand le soleil et la chaleur en France ?

On a du mal à voir arriver le bout du tunnel ! Si les conditions météorologiques s'améliorent peu à peu... il n'en demeure pas moins que les températures sont toujours sous les normes de saison et que le ciel a du mal à se dégager véritablement et durablement. Alors, que peut-on espérer pour la suite ? Tout d'abord, une belle période de beau temps se confirme entre ce milieu de semaine (demain mercredi) et le week-end prochain. En effet, le solide anticyclone présent sur le Maroc et l'Espagne va progressivement se propager jusqu'à l'extrême sud de la France.

Cela ne sera pas "cher payé" mais cela devrait permettre au soleil de s'imposer durant cette période. Entre demain mercredi et dimanche, il n'y a que vendredi soir et samedi matin que des nuages sont possibles, sinon c'est le soleil qui l'emportera en plaine. Concernant les températures, elles vont progresser, sans atteindre des niveaux très élevés (voir ci-dessous). 

Pour la fin de semaine, nous devrions atteindre 20 à 22°C en bord de mer, où la hausse des températures sera freinée par les brises marines. Dans l'intérieur des terres, nous allons nous rapprocher des 23 à 25°C sans les dépasser, ou alors de façon très localisée. De telles valeurs sont ordinaires pour la saison, mais devraient être appréciées ! Pour le week-end, toujours ce beau temps (après dissipation des nuages matinaux samedi) avec des températures contrastées : 20°C en bord de mer et jusqu'à 24/26°C dans l'arrière-pays.

Pour la semaine prochaine, l'anticyclone pourrait faire une franche poussée en début de période (lundi/mardi/mercredi) permettant la poursuite du beau temps (soleil, faible vent) et surtout confirmant un temps modérément chaud, avec des températures pouvant atteindre cette fois les 25°C, ou les dépasser. Mais la grande question que l'on peut se poser : est-ce cela va durer ? Réponse ci-dessous...

Selon les dernières modélisations, la réponse est... NON ! Les deux déterministes GFS et CEP, ainsi que leurs ensemblistes, voient tous les deux une goutte froide arriver par l'Allemagne fin mai/début juin. Il est encore trop tôt pour savoir où cette goutte froide va se positionner exactement. Toutefois, les modèles privilégient la France à cette heure, si bien que nous pourrions à nouveau connaître un temps très nuageux, orageux et "moins chaud" malgré la lourdeur ambiante.

Une canicule est par contre envisagée entre l'Italie et les Balkans, ainsi que du centre à l'est de l'Europe. A voir si d'ici là les scénarios évoluent... Bon, relativisons... l'anticyclone devrait ensuite gagner toute l'Europe à l'arrière de cette goutte froide. 

Partager sur