Prévisions & Suivi en temps réel

Week-end agité : Fortes pluies, orages et risque de neige à très basse altitude !

belcaire-pyrenees

La pluie est déjà tombée la nuit dernière sur la région. Il faut savoir que nous étions dans une période assez sèche depuis fin décembre où les précipitations se sont faites rares. Cette pluie est donc la bienvenue même si nous ne pouvons pas dire que nous manquons d'eau après une année 2018 très humide où nous avons fait le plein. Après une journée de vendredi maussade, le week-end restera perturbé et même très agité avec plusieurs phénomènes distincts selon les départements. Beaucoup d'actualités donc que nous allons essayé de vous résumer dans cet article : neige, pluies, vent et même orages sont possibles ces prochaines 48 heures. Explications.

Cette agitation s'explique simplement par le fait qu'un vaste système dépressionnaire va glisser sur le Sud de la France pour aller s'isoler vers l'Italie dimanche. A l'avant de cette dépression, l'air relativement doux et très humide nous apportera des pluies parfois orageuses tandis que le froid et le vent s'incrusteront à l'arrière de la perturbation.

Source : Pivotal Weather

Dès cette nuit tout en se poursuivant demain, un épisode méditerranéen va se mettre en place. Les cumuls les plus importants sont attendus sur la PACA et la Corse, placée en vigilance Orange en raison des fortes pluies. Sur ces secteurs, les cumuls pourront atteindre 100 à 150 mm sur l'épisode soit environ 48 heures. Il s'agit donc d'un arrosage conséquent pour la saison mais nous devrions rester sous les seuils dommageables. Cela reste à surveiller. Sur notre région, c'est surtout l'Est de l'Hérault puis le Gard qui seront concernés par ces pluies parfois orageuses.

Une faible instabilité couplée à de l'air froid en altitude, des orages de masse d'air froid sont possibles entre la fin de nuit et demain matin sur les secteurs précédemment cités avec un risque local de grésil. Sous les cellules les plus vigoureuses et aidée par un vent de terre bien présent, la neige pourrait s'inviter jusqu'à très basse altitude. C'est surtout sur le Nord du Gard que l'isothermie pourrait être importante. La neige pourrait temporairement s'inviter dès 100 ou 200 mètres d'altitude sans tenir au sol. Un saupoudrage sera possible sur les plateaux autour de 300 mètres d'altitude entre Pouzilhac et Lussan notamment. Au-dessus de 600 ou 700 mètres d'altitude (Lozère, Aveyron et Espinouse), les chutes de neige pourront être fortes avec une couche qui atteindre 20 à 30 cm en peu de temps, localement plus.

Source : Météociel

Ce temps est dû à une confrontation entre l'air froid et de l'air plus doux et humide en provenance de méditerranée. Cet air plus froid s'engouffrera sur l'Ouest de la région et notamment sur le département de l'Aude. Les valeurs seront largement négatives à 850 hPa (traceur de l'air froid) avec -2°C, -4°C puis -6°C dimanche. Cela se ressentira au sol et encore plus sur la moitié Ouest du département. Samedi, les maximales seront de 5 à 6°C tandis que nous pourrons atteindre 8 ou 9°C près du littoral. Dimanche sera encore plus froid et les températures baisseront de quelques degrés avec un ressenti vraiment glacial.

En effet, la tramontane se lèvera violemment dimanche. Les rafales atteindront 100 à 120 km/h entre Aude et Pyrénées-Orientales et localement bien plus sur les caps exposés. Les conditions seront donc réunies pour avoir une limite pluie-neige très basse, parfois jusqu'en plaine. La période à risque se situera entre samedi après-midi et dimanche matin. La neige tombera sur les Pyrénées et la Montagne noire. Dans le même temps, les flocons pourront s'inviter jusqu'en plaine plus particulièrement dans la nuit de samedi à dimanche.

Source : Météociel

A l'aide d'une tramontane noire, les secteurs autour de Limoux, Castelnaudary et Carcassonne pourront se revêtir d'un léger manteau blanc au lever du jour dimanche matin. La couche pourrait atteindre plusieurs centimètres dès les premières hauteurs. La situation sera à suivre en direct sur notre page facebook Météo Languedoc.

Partager sur