Prévisions & Suivi en temps réel

Week-end à venir : 30°C attendus sur les régions Méditerranéennes !

Nous le répétons depuis plusieurs jours : un solide anticyclone vient de gagner la France par l'Espagne tout en se renforçant. Il va se maintenir durablement sur les régions Méditerranéennes, où le ressenti va devenir de plus en plus estival ces prochains jours. A ce titre, la barre des 30°C (sous abri normalisé) pourrait être atteinte ce week-end sur nos départements, avec un maximum de probabilités sur les plaines intérieures de l'Est de l'Hérault et du Gard. Selon les dernières modélisations, c'est une masse d'air quasiment estivale qui remonte d'Afrique.

Durant les sept journées à venir, les températures au niveau 850 hPa (environ 1500 m d'altitude) vont atteindre +14 à +16°C sur une large moitié sud du pays, localement +17°C, ce qui est remarquable à cette période de l'année surtout sur une aussi longue période. L'air chaud ne va donc pas concerner que la Méditerranée mais s'étendre à une grande partie de la France. Ci-dessous, voici le contexte synoptique de la semaine ainsi qu'une projection des températures à 850 hPa : 

En attendant le pic de chaleur ce week-end, nos régions vont rester sous l'influence de bonnes brises marines en journée. Il s'agit de brises thermiques. A cette période de l'année, la mer est encore relativement froide. Dès lors, lorsque le flux est orienté au marin, de l'air plus frais est advecté par la méditerranée, plus particulièrement sur les plaines littorales où les températures maximales vont rester bien inférieures à celles observées dans l'intérieur des terres. Il fera d'ailleurs plus frais au Grau-du-Roi dans le sud du Gard qu'en Lozère du côté de Mende ou de Florac.

Plus largement, les prochaines journées seront globalement ensoleillées, avec parfois quelques nuages élevés. Des nuages bas vont se former dans le golfe du Lion jeudi et vendredi. Ils pourront déborder durant les matinées sur les plaines littorales de notre région, alors que l'intérieur des terres et les reliefs seront épargnés. Le modèle ARPEGE illustre bien ce risque temporaire de nuages bas (sous l'influence des brises marines) et le différentiel (gradient) de températures maximales entre le bord de mer et l'intérieur des terres : 

Pour les journées à venir, difficile d'espérer mieux de 18°C en bord de mer en mi-journée. Par contre, dans l'intérieur des terres, les maximales s'annoncent bien plus agréables avec souvent 23/24°C sur le Roussillon et l'Aude, 26/27°C sur l'Hérault et le Gard, jusqu'à 28/29°C en haut-Gard. Pour le week-end à venir, le mistral et la tramontane pourront faire un petit retour sur nos contrées (rien de bien virulent). Toutefois, le vent de terre va assécher la masse d'air et favoriser un petit effet de foehn.

Les journées de samedi et de dimanche devraient dès lors être les plus chaudes. Nous devrions avoir 26/28°C fréquemment sur le Roussillon et 28/30°C sur le Languedoc. Comme souvent, c'est sur le Gard qu'il fera le plus chaud avec 30/31°C envisagés par de nombreux scénarios dans les plaines autour de Nîmes. 

Partager sur