Prévisions & Suivi en temps réel

Votre météo pour Noël en France : au balcon ?

Le bref coup de froid que nous avons connu ces derniers jours est entrain de se rétracter vers l'Europe centrale, à mesure que les hautes pressions anticycloniques se réinstallent de l'Afrique du Nord à l'Espagne ainsi qu'au Sud de la France. En milieu de semaine, un talweg va balayer la France, caractérisé par une zone de basses pressions étirées en forme de "V" qui traverseront le pays d'Ouest en Est. A son passage, les températures vont légèrement baisser et le temps va s'humidifier.

Vous êtes désormais nombreuses et nombreux à nous demander quel temps va il faire pour Noël et plus largement les premières vacances de l'hiver ? Le contexte météorologique pour le début des vacances scolaires n'aura rien d'hivernal avec la mise en place d'un flux d'Ouest remarquablement doux pour la saison sur la totalité de la France. Les dépressions vont circuler au nord, entre Islande, Grande-Bretagne et Scandinavie. La limite pluie/neige va alors s'envoler sur nos reliefs à des altitudes de plus en plus élevées. Les détails ci-dessous. 

Le week-end prochain, sur le Languedoc-Roussillon, les températures continueront de progresser avec des minimales de 3 à 5°C sur les reliefs à 1000 m, 6 à 7°C sur les plaines de l'Est du Languedoc, 8 à 10°C en se rapprochant du Roussillon. Ces températures pourront gagner 1 ou 2°C le dimanche matin. Concernant les températures maximales, elles resteront bien évidemment à affiner mais pourront atteindre le samedi 13 à 15°C sur l'Est du Languedoc, 16 à 18°C sur le Roussillon.

Dimanche après-midi, les maximales vont s'homogénéiser sur toute la région avec bien souvent des valeurs à 15 ou 16°C l'après-midi en plaine et bord de mer, 10 à 12°C sur les reliefs. Il est à noter que le constat sera le même sur quasiment toute la France, avec des températures voisines de 10 ou 12°C sur le Nord-Est, 12 à 14°C sur le Nord-Ouest, 14 à 16°C sur le Sud-Ouest, ponctuellement 17 ou 18°C sur le piémont Pyrénéen.

Vous l'aurez compris : l'avant Noël sera assurément très doux sur tout le pays. Pour les 24 et 25 décembre, il y a encore un petit suspens quant à une éventuelle baisse des températures associée à une perturbation. Ci-dessous, voici une comparaison entre les deux principaux modèles à mailles larges : GFS à gauche et CEP. Le modèle GFS voit un retrait progressif de l'anticyclone en direction de l'Italie, à mesure qu'une dépression s'approche du golfe de Gascogne.

Si ce scénario se vérifie, les nuages vont devenir nombreux pour Noël, avec un risque de pluies. Malgré une baisse relative des températures, ces dernières resteraient bien au-dessus des normes saisonnières. Le scénario CEP voit quant à lui l'anticyclone se décaler sur l'Atlantique, alors qu'un vaste système dépressionnaire glisserait vers l'Europe du Centre. Notre pays se retrouverait temporairement en flux de Nord-Ouest, avec des températures en nette baisse, se rapprochant des normes. De façon générale, la probabilité d'un Noël froid ou mieux encore, neigeux, est proche de 0% cette année encore sur une grande partie de la France. Il s'agira d'un Noël… au balcon !

Partager sur