Prévisions & Suivi en temps réel

Votre météo pour les prochains jours

Notre semaine vient de débuter sous le signe du soleil et des gelées blanches en plaine, mais cela ne va pas durer. Nous sommes actuellement sous l'influence d'un anticyclone qui s'étire des Açores au sud de la Scandinavie, en passant par la France. Dans le même temps, une goutte froide tournoie sur l'Europe du centre. Elle induit un flux d'Est très faiblement dynamique en altitude, ce qui favorise des températures assez fraîches. En milieu de semaine, une petite goutte froide dépressionnaire va glisser de l'Atlantique vers la France.

Puis, en fin de semaine, un nouveau talweg dépressionnaire va s'enfoncer sur le proche Atlantique et l'Espagne. Le flux pourrait alors se redresser partiellement au marin. Ci-dessous, voici l'évolution du contexte synoptique entre mercredi et vendredi :

Pour demain mardi, les éclaircies s'annoncent généreuses au lever du jour puis les nuages bas remontent de mer et envahissent une bonne partie de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales en cours de journée. Le soleil reste plus généreux sur l'Est du Gard, la vallée du Rhône et une bonne partie du Nord de la Lozère. Mise en place de bonnes brises marines entre l'Ouest de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Nous aurons encore de petites gelées blanches mais elles seront moins fortes que les nuits précédentes.

Mercredi, le ciel est nuageux en toutes zones ou presque. Nous pourrions avoir quelques pluies localisées plus ou moins sur toute la région, mais les cumuls s'annoncent insignifiants : 0 à 2 mm en général, localement 3 mm. La modélisation d'ARPEGE ci-dessous simule bien ce risque de petites pluies localisées mais l'essentiel de la perturbation passe en mer. Le modèle GFS est du même acabit, avec un passage pluvieux en journée.

Ces nuages vont empêcher au gel de se former, ce qui est une bonne nouvelle pour l'agriculture. Pour la fin de semaine, les scénarios sont divisés ! Une dépression va se constituer en Méditerranée. Certains scénarios voient cette dépression suffisamment proche pour nous influencer alors que d'autres font circuler le creusement trop au large, en direction de l'Afrique du Nord. Aussi, de l'air froid va continuer d'affluer sur une bonne partie de l'Europe, en lien avec une goutte froide centrée près de l'Italie et des Balkans.

Nous retenons pour le moment un scénario assez nuageux, plutôt frais mais sans gel (en raison des nuages). La pluviométrie devrait rester assez faible en général. 

Partager sur