Prévisions & Suivi en temps réel

Votre météo pour la fin de semaine et le week-end

La fin de semaine et le week-end vont rester placer sous le signe de l'anticyclone, avec toutefois quelques nuances. L'anticyclone va être centré au-dessus de l'Allemagne, alors qu'un marais barométrique va se constituer sur l'Espagne. Dans ce contexte, la journée de demain vendredi sera ensoleillée sur l'ensemble de l'arc Méditerranéen. Nous noterons tout au plus un fin voile nuageux.

Le vent sera très faible ce vendredi matin, autorisant des inversions thermiques assez marquées. En effet, les minimales au lever du jour vont descendre 5 à 7°C en bord de mer. Dans l'intérieur de l'Hérault, du Gard ainsi que sur le piémont Pyrénéen, les minimales seront voisines de 2 à 4°C en général, localement 0 ou 1°C dans les campagnes. Attention aux gelées blanches par endroits. Quelques pointes à -2 ou -3°C resteront possibles près du Pic Saint-Loup notamment.  

Ce vendredi après-midi, les brises marines vont se lever avec des rafales de 20 à 25 km/h dans l'intérieur des terres, plutôt 30 km/h sur le bord de mer. Dès lors, les températures maximales seront contrastées entre le bord de mer où les thermomètres atteindront difficilement les 15 ou 16°C et l'intérieur des terres où nous attendons fréquemment 18 à 20°C. A noter : le vent d'autan sera sensible près de l'Aude avec des rafales de 40 à 60 km/h de Carcassonne au Lauragais ainsi que près de l'Espinouse.

Samedi, les conditions ensoleillées vont se maintenir sur tout le bassin Méditerranéen, avec encore un fin voile nuageux par moments. Nous noterons l'apparition de nuages bas plus denses dans la nuit de samedi à dimanche près des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, en marge des orages qui vont éclater en Espagne. Tout comme la veille, matinée très fraîche par endroits avec un risque de gelées blanches dans les plaines encaissées. Les valeurs les plus basses sont attendues dans l'intérieur du Gard, de l'Hérault, plus rarement près du piémont Pyrénéen. Ci-dessous, une modélisation d'ARPEGE à laquelle il faut enlever plusieurs degrés dans le cas d'inversions thermiques :

Pour dimanche et lundi, les prévisions sont un peu plus incertaines. Des pluies, parfois accompagnées d'orages, vont concerner une bonne partie de l'Espagne. Certains scénarios, minoritaires, voient l'activité pluvio-orageuse remonter vers le Languedoc-Roussillon. Il s'agit notamment du modèle GFS. Nous estimons ce scénario peu probable (< 20%). Plus raisonnablement, il semble probable qu'une couverture nuageuse remonte de Méditerranée en fin de week-end.

Il s'agirait d'un voile nuageux épais près des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, un peu moins épais entre Hérault, Gard et Lozère. A surveiller au cas où… tant les sols ont besoin d'eau à cette période de l'année. Enfin, pour la semaine prochaine, les modèles hésitent encore grandement avec une goutte froide centrée sur la France (modèle CEP) et la poursuite de conditions anticycloniques (GFS). Un scénario intermédiaire est tout à fait possible. Ci-dessous, la comparaison entre CEP et GFS au même moment… Là aussi, cette situation va être à suivre avec grande attention.

Partager sur