Prévisions & Suivi en temps réel

Votre météo jusqu'à la fin août : sec et modérément chaud !

L'été météorologique touchera bientôt à sa fin. Bien que les dernières journées furent moins chaudes, nous venons de connaître un été particulièrement chaud. A quoi faut-il s'attendre pour les 15 jours à venir ? Le modèle saisonnier, tout comme les principaux déterministes GFS (centre Américain) et CEP (centre Européen) misent sur la poursuite et l'accentuation des conditions anticycloniques sur toute la France.

Comme nous l'avions évoqué lors de notre précédente tendance saisonnière, la dernière décade d'août devrait conséquemment être assez chaude, très sèche et bien ensoleillée. La probabilité d'épisodes Méditerranéens et/ou Cévenols est très faible, sans que l'on puisse totalement l'écarter. Ce signal assez chaud et sec devrait se propager également vers le nord du pays. 

Dans le détail, à l'échelle du bassin Méditerranéen, la semaine prochaine débutera avec des passages nuageux. Les averses et orages se limiteront essentiellement aux zones de reliefs, dont les Pyrénées et la Lozère. Quelques averses déborderont en plaine, rien de significatif. Signal assez important : le mistral et la tramontane devraient souffler modérément entre mardi et jeudi. Rafales de 40 à 60 km/h.

Dans ce contexte, les températures s'annoncent également assez chaudes, sans être caniculaires. Entre lundi et mardi, les maximales seront voisines de 26 à 30°C en plaine, du Roussillon vers le Languedoc. Une nouvelle hausse s'amorcera à partir de mercredi, tout en s'accentuant en fin de semaine. Nous devrions alors dépasser à nouveau les 32 à 33°C en plaine, localement 34°C près du Languedoc.

Il est bien évidemment difficile d'indiquer les températures attendues pour la dernière décade d'août, mais le modèle CFS entrevoit une anomalie de +1°C par rapport aux moyennes saisonnières. Nous dépasserions ainsi quasiment tous les jours la barre des 30°C en plaine, avec encore un risque d'atteindre ou de dépasser les 35°C par endroits. Si l'on s'intéresse également à début septembre, la chaleur resterait également présente.

Pour la première fois depuis longtemps, un petit signal apparaît quant au fait d'avoir des températures plus fraîches (légèrement sous les normes) entre l'Espagne et le sud de la France après la mi-septembre. Il pourrait s'agir des premiers prémices d'un temps plus agité ? A suivre prochainement. 

Partager sur