Prévisions & Suivi en temps réel

Votre météo cette semaine : risque incertain de dégradation ?

Comme nous l'indiquions dans notre article d'hier - ICI - la prévisibilité est médiocre en ce moment et les prévisions malheureusement assez peu fiables dès le moyen terme. C'est pourquoi nous analysons les modèles prudemment pour les jours à venir, en raison d'importantes incertitudes. En effet, nous sommes toujours à cette heure sous l'influence d'une petite goutte froide qui se résorbe. Dans ce contexte, de belles éclaircies ont percé aujourd'hui en plaine et bord de mer, mais les nuages sont restés assez nombreux sur les reliefs et ont fini par déborder localement jusqu'en plaine, comme sur le Gard où des averses sont en cours.

Pour la semaine à venir, la petite goutte froide va venir s'isoler sur l'Espagne, pilotant un flux de secteur Est dans un premier temps. Dès lors, un épisode pluvio-orageux possiblement intense est prévu sur la Péninsule Ibérique, surtout entre les Baléares et la région de Valencia/Jumilla. Le devenir exact de cette goutte froide est incertain. Les derniers scénarios voient le petit système dépressionnaire s'enfoncer sur l'Espagne. Si cela se produit, le flux d'altitude pourrait (notez le conditionnel) se redresser au secteur Sud-Est et donc favoriser un temps plus instable pour la fin de semaine. 

En attendant, pour demain mardi, les modèles pataugent déjà dans la semoule ! Certains scénarios (ARPEGE) voient les nuages remonter de mer et donnant un temps assez nuageux, alors que d'autres (comme AROME) voient un temps bien ensoleillé. Nous misons sur un entre deux, avec de belles éclaircies qui dominent mais aussi des remontés nuageuses venues de mer par moments, pouvant altérer temporairement et partiellement l'ensoleillement, surtout sur les basses plaines littorales. Mistral et tramontane soufflent en rafales de 40/50 km/h en vallée du Rhône et 70 km/h sur l'Aude. Ceci devrait assécher la masse d'air d'où notre choix d'un scénario + ensoleillé.

Pour mercredi, quelques nuages bas pourraient persister aux abords de l'Aude en journée alors que le soleil va se faire dominant sur le reste de la région. Le mistral et la tramontane qui soufflent en matinée laissent place à de faibles brises marines l'après-midi, ce qui semble indiquer le changement de flux. Les températures maximales s'annoncent agréables après une succession de nuits fraîches puisqu'il devrait faire jusqu'à 26 ou 27°C sur l'Est de l'Hérault et le Gard notamment, comme en atteste la modélisation ci-dessous : 

Pour jeudi et vendredi, c'est le moment où le flux marin pourrait être le plus présent sur la Méditerranée. Alors que les modélisations d'hier annonçaient un généreux soleil, avec une perturbation demeurant au loin sur l'Espagne, les derniers scénarios sont plus pessimistes. Les nuages arriveraient non seulement à remonter jusqu'à nos contrées, mais nous aurions en plus de ça un risque d'averses ou peut-être de pluies sur notre région. Un scénario que nous relativisons car malgré un flux de sud en altitude, les conditions de vent au sol devraient être déphasées (présence d'un petit vent de terre).

Aussi, les indices d'instabilité demeurent en mer, bien au large. Dans le cas où les modélisations d'aujourd'hui seraient justes, nous aurions un temps nuageux avec quelques passages pluvieux mais un risque d'orages très faible. A affiner. Le Roussillon serait davantage concerné éventuellement par le risque pluvieux.

Partager sur