Prévisions & Suivi en temps réel

Vers une météo plus perturbée début novembre ?

Comme annoncé ces derniers jours, le ciel devrait devenir de plus en plus nuageux aujourd'hui. Le début de semaine s'annonce plutôt maussade avec des passages nuageux souvent nombreux laissant peu ou pas de place au soleil. Toutefois, pas grand chose à attendre côté pluie avec des perturbations essentiellement nuageuses. Cette période plus nuageuse sera suivie d'une très légère et temporaire baisse des températures. Un changement de temps pourrait se mettre en place les premiers jours de novembre.

Analysons d'abord la situation à l'échelle synoptique. Actuellement, le Sud du pays est protégé par les hautes pressions. Ces dernières ont tendance à se retirer vers l'Afrique d'une part tandis qu'une bulle anticyclonique s'élèvera vers l'Islande en début de semaine. C'est cette configuration assez "molle" qui nous donnera un temps plus nuageux mais sans réelle conséquence.

Source : Météociel

Ci-dessus, nous remarquons bien les hautes pressions vers l'Islande tandis qu'un système dépressionnaire s'installe sur l'Atlantique à l'Ouest des Açores. L'anticyclone devrait progressivement glisser vers l'Angleterre, l'Allemagne puis l'Europe de l'Est. Cela laissera la porte ouverte aux dépressions Atlantiques. Ainsi, si on s'intéresse à l'anomalie de pression au sol durant la période entre le 2 et le 9 novembre, on remarque une anomalie négative assez généralisée sur l'Europe.

On le voit bien en bleu clair sur la carte ci-dessous. Cela signifie que début novembre pourrait être plus dépressionnaire que la norme habituelle avec une récurrence des basses pressions qui glisseraient de l'Atlantique vers l'Europe de l'Ouest.

Source : Tropicaltidbits

Vous vous doutez qu'au vu de l'échéance, il est encore difficile d'annoncer précisément ce qui nous attend. En effet, un temps plus dépressionnaire ne garantit pas un temps pluvieux non stop. On le sait, notre région peut rester à l'écart parfois tandis que les perturbations arrosent une bonne partie du pays. Toutefois, si l'on regarde les différents scénarios, des signes pluvieux apparaissent. Nous savons la sensibilité de certains après ce qui s'est passé dans le Biterrois (entre autres). Il n'est pas question d'annoncer de nouveaux épisodes pluvieux aussi intenses à une telle échéance.

Ci-dessous, intéressons-nous à ce graphique et surtout sur la ligne du bas. Nous observons bien la multiplication des scénarios pluvieux début novembre novembre. Tout cela reste bien entendu sous réserve de changement et reste à confirmer d'ici là.

Source : Météociel

Partager sur