Prévisions & Suivi en temps réel

Vers une hausse des températures la semaine prochaine ?

Après cinq jours exceptionnellement chauds, les dix jours suivants de ce mois d'avril ont été frais voire froids avec les gelées tardives que l'on connait. Si on fait la moyenne de ces quinze premiers jours, nous sommes généralement un voire deux degrés sous les normales de saison (1981-2010). C'est assez rare pour le noter. La question est de savoir si l'on va rester dans cette configuration ou si nous allons retrouver des conditions plus douces ou chaudes. Comme nous vous l'expliquions hier, la tendance du mois de mai est plutôt douce mais pourrait être orageuse autour de la Méditérranée. En effet, le contexte synoptique ne devrait que peu évoluer.

Plus concrètement, nous pourrions garder de manière générale le même placement des centres d'actions qu'actuellement. Les hautes pressions ont assez de facilité à s'élever vers la Grande-Bretagne et la Scandinavie. C'est d'ailleurs une récurrence depuis cet hiver qui perdure pour ce printemps. Ces blocages anticycloniques en haute latitude peuvent avoir différentes conséquences selon le flux drainé et le placement des dépressions.

Cartes : Tropicaltidbits

Nous vous avons mis deux cartes ci-dessus. Celle de gauche est la situation attendue pour cette fin de semaine. Elle démontre un blocage anticyclonique entre Angleterre et Scandinavie tandis que les basses pressions circulent de la Russie vers la France en flux d'Est. Cela nous apporte un temps très relativement frais surtout la nuit avec encore un risque de gel. La carte de droite est la prévision pour le milieu de semaine prochaine. On y voit encore une fois un blocage anticyclonique qui s'élève vers l'Angleterre et la Norvège. Cette fois-ci le flux d'Est ne parvient pas car l'alimentation de la dorsale se fait sur l'Europe. Nous aurions ainsi des températures plus douces. Pour deux situations de blocage, nous avons deux conséquences bien différentes.

Ainsi, malgré une situation qui évolue peu, une hausse des températures est attendue la semaine prochaine à la faveur d'un flux d'Est qui perdra de son intensité. On peut compter sur un vent assez irrégulier pour nous donner un ressenti plutôt agréable. Côté ciel, avec l'air frais encore présent en altitude, les nuages pourront se former l'après-midi avec un risque d'averses qui devrait essentiellement concerner les reliefs. Pas de grand ciel bleu sur plusieurs jours mais pas de pluie régulière non plus en prévision. C'est un temps en soit très classique pour un mois d'avril qui nous attend la semaine prochaine.

Carte : Météociel

Le point important est que le gel perdra du terrain bien que quelques inversions thermiques seront possibles sur certains secteurs du pays mais rien à voir avec ce qu'il s'est passé dernièrement. Restons prudents car la fiabilité reste moyenne en ce moment. Nous le savons, les gouttes froides sont des éléments difficiles à prévoir même à courte échéance.

Partager sur