Prévisions & Suivi en temps réel

Vers une canicule durable en Méditerranée ?

Cet été 2022 n'en finit par de nous surprendre, tant les records s'enchaînent. Il fait chaud, constamment, et surtout très sec. Les 40°C ont été atteints hier et aujourd'hui entre l'Hérault et le Gard. Les minimales ce matin ont été exceptionnelles, avec par exemple +25.9°C à Nîmes. Le programme de la semaine reste inchangé : la canicule va se maintenir - surtout dans l'intérieur des terres - et pourrait s'avérer une nouvelle fois durable sur notre région. En effet, un blocage anticyclonique est actuellement positionné de l'Afrique à la France.

De l'air très chaud est advecté dans toute la troposphère, avec pour exemple la température à 850 hPa qui se rapproche des +24°C. C'était exceptionnel il y a encore quelques années, mais cela se reproduit de plus en plus désormais. Si quelques scénarios lointains et très incertains voient l'anticyclone légèrement faiblir, la majorité des modèles sont en faveur de la poursuite des hautes pressions, d'un temps sec et surtout très chaud. Voici nos dernières prévisions. 

Pour demain mercredi, les conditions ensoleillées se maintiennent sur la région. On note un risque de brumes/nuages bas sur le bord de mer l'après-midi (condensation). Changement de flux : après plusieurs jours de mistral et de tramontane, ces vents vont cesser. Nous attendons le retour de bonnes brises marines généralisées, avec des rafales de 30 à 40 km/h l'après-midi. Quant aux températures, les minimales vont rester > 22/23°C en agglomérations. Les maximales sont hétérogènes : 31/33°C en bord de mer et graduellement de + en + chaud à mesure que l'on s'enfonce dans les terres, jusqu'à 37/38°C en Haut-Gard.

Jeudi, situation similaire. Le soleil domine avec de bonnes brises marines qui permettent d'envisager des températures similaires à celles de la veille. Vendredi, quelques nuages élevés circulent en plaine, alors que de gros cumulus bourgeonnent en montagne. On espère un orage localisé sur la Lozère, mais ce sera à confirmer. Les brises marines dominent en journée, puis le mistral et la tramontane marquent leur retour le soir. Cela annonce un nouveau week-end caniculaire... avec du soleil et du vent de terre. 

Les minimales vont à nouveau dépasser les 23/24°C en plaine et les maximales vont atteindre fréquemment 36°C sur le Roussillon mais 38°C sur le Languedoc. Des pointes à 39°C sont probables entre l'Est de l'Hérault et le Gard, très localement 40°C. Ce qui était exceptionnel il y a encore peu de temps (atteindre les 40°C : 2x en 100 ans jusqu'à 2017) devient ordinaire cet été... ! Pour la semaine suivante, il est probable que nous assistions à la poursuite de très fortes chaleurs.

Que ce soit GFS ou CEP, les deux principaux déterministes misent la poursuite du blocage anticyclonique en Méditerranée au moins jusqu'au 10/12 août. A noter toutefois... les modèles saisonniers entrevoient depuis un bon moment une mi-août orageuse. Un scénario que l'on surveille attentivement. 

Partager sur