Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un temps plus chaud avant les premiers orages printaniers ?

Nous sommes au bout de cette période faiblement perturbée et relativement fraîche. En effet, la goutte froide responsable de ce "mauvais" temps devrait progressivement s'éloigner au profit de pressions plus anticycloniques. Demain sera encore maussade sur un partie de la région notamment le Roussillon où quelques gouttes seront encore possibles. Le Languedoc profitera de larges éclaircies même si des cumulus pourront bourgeonner l'après-midi avec un risque d'averses près des reliefs. Dès vendredi, les hautes pressions nous garantissent un large soleil suivi d'un week-end calme et ensoleillé.

Mistral et tramontane laisseront place au vent marin. Cela s'accompagnera de températures en hausse. Cette hausse sera hétérogène selon les secteurs avec des littoraux soumis aux brises marines qui limitent la chaleur en journée en raison d'une mer encore fraîche. En revanche, les maximales repasseront au-dessus des 20°C l'ombre et sous abri dans l'intérieur des terres.

Carte : Météociel

Cet anticyclone ne sera que de passage sur notre pays pour aller s'installer plutôt sur l'Europe de l'Est. Même dans cette position, il devrait globalement nous protéger dans un flux globalement orienté au Sud. Bien qu'anticyclonique, ce contexte pourrait devenir plus humide. Il s'agit d'une situation classique au mois d'avril où les premières chaleurs s'installent sur notre pays. Cela contraste avec l'air frais à proximité et peut générer les premiers orages printaniers. La semaine prochaine, nous pourrions nous rapprocher de cette situation.

Comme illustré ci-dessous, l'anticyclone est positionné sur l'Europe de l'Est (en rouge/fuchsia) avec la France sur sa bordure Ouest. Dans le même temps, un système dépressionnaire stagnera près de l'Islande (bleu/violet). Nous vous avons schématisé le flux directeur avec des flèches noires. Ce dernier est donc globalement orienté au Sud (Sud-Est à Sud-Ouest).

Carte : Pivotal Weather

Il semblerait que la moitié Ouest du pays soit en première ligne de ce risque orageux. En effet, la façade Atlantique est la plus proche de l'influence dépressionnaire alors que la moitié Est est plus sous l'emprise de l'anticyclone. Toutefois, quelques débordement ne sont pas exclus et notamment sur notre région. Comme souvent, le risque orageux est un phénomène localisé et il est bien possible que bon nombre d'entre nous resteront au sec avec une impression de beau temps printanier. Si les orages sont incertains, les températures douces sont plutôt bien entrevues et pourraient perdurer.

Pour autant, nous restons dans une tendance anticyclonique, assez chaude et sèche sur le mois d'Avril. Comme nous l'indiquons à chaque fois, quelques orages peuvent se former durant le mois. Cet apport de précipitations resterait localisé et ponctuel sans incidence sur une tendance globalement sèche. Ci-dessous, la carte du modèle CFS montre un temps sec sur l'ensemble du pays mais plus humide sur l'Espagne.

Carte : Tropicaltidbits

Partager sur