Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un temps perturbé et relativement "frais" pour la saison !

Alors qu'un certains répit est attendu en début de semaine (répit relatif car le vent maintiendra un ressenti moyen), une nouvelle dégradation est attendue en deuxième partie de semaine et sans doute jusqu'au week-end prochain. Cela confirme nos tendances émises pour ce mois de juin qui pourrait bien rester perturbé avec des températures qui auront du mal à grimper. Nous pourrions même être sous les moyennes de saison une partie du mois (en totalité ?). Revenons à la dégradation qui devrait se mettre en place ces prochains jours.

Nous allons rester dans un flux de Nord à Nord-Ouest dès lundi avec pour conséquence de belles périodes ensoleillées avec des passages nuageux qui pourront déborder des reliefs poussés par un vent souvent présent. Côté températures, elles seront agréables mais sans excès. Ainsi, nous serions tout juste dans les normes de saison.

Carte : Pivotal Weather

Tout cela n'est sans compter sur une nouvelle goutte froide. Ces fameuses gouttes froides qui donnent des difficultés aux modèles pour bien les prévoir et qui nous apportent ce temps nuageux, pluvieux, parfois orageux et moins chaud voire frais. Entre jeudi et vendredi, une goutte froide devrait donc glisser de la Grande-Bretagne vers le Golfe de Gascogne (voir carte ci-dessus). Elle apporterait avec elle de l'air froid en altitude (2 à 4°C à 850 hPa soit 1500 mètres d'altitude). Cet air froid pour la saison viendra se confronter avec l'air plus doux en Méditerranée. Les ingrédients seront alors tous réunis pour un temps perturbé.

L'échéance est trop lointaine pour émettre une prévision fine mais il est très probable de connaitre un ou plusieurs jours pluvieux sur une partie de la région. Au vu du placement de la goutte froide, cela devrait surtout concerner l'Est du Languedoc (Hérault, Gard) et notamment les Cévennes. Tout cela reste bien entendu à confirmer mais certains scénarios sont d'ores et déjà très pluvieux.

Carte : Meteologix

Mais quand pouvons-nous espérer un temps estival et durable ? Nous estimons que nous pouvons faire une croix sur ce mois de juin qui pourrait rester assez "moyen" dans son ensemble. Les modèles saisonniers persistent et signent pour un temps qui resteraient relativement "frais" pour la dernière semaine du mois. Le mot "frais" est à considéré avec du recul. Des journées avec 25°C ou plus à l'ombre restent tout à fait probables mais elles seront certainement moins nombreuses qu'à l'accoutumé tandis que nous pourrons attendre quelques perturbations d'ici la fin du mois.

Ce mois de juin pourrait bien représenter ce qui nous attend pour la suite de l'été. Avec l'avancement dans la saison, juillet et août devraient être logiquement plus agréables mais nous resterons sous une emprise plus probablement dépressionnaire près de la Méditerranée. Ainsi, le risque de canicule (sans être exclu car cela peut vite changer) semble plus faible cette année. Nous vous invitons à consulter notre dernière tendance sur l'été à venir en cliquant ici : tendance été.

Partager sur